613x459.jpg

 

Si jouer le deuxième match d’un back-to-back n’est jamais facile à encaisser pour les organismes, il est  difficile d’expliquer ce qu’il est arrivé aux Nets en fin de match contre les Bulls hier soir. Alors que le match avait été serré jusqu’au coeur du quatrième quart-temps, Brooklyn avait finalement réussi à prendre 7 points d’avance avec deux minutes encore à jouer. C’est le moment que choisirent les Bulls pour infliger un fatal 12-2 fatal aux Nets pour venir s’imposer sur le fil (83-82).

 

Fatigués, mais également en manque d’imagination dans les 120 dernières secondes de la rencontre, les Nets avaient pourtant jusque la bien résisté à Chicago. Deron Williams avait scoré 13 points lors du premier quart-temps (24 points, 5 passes décisives), Joe Johnson avait mis les Nets devant en début de quatrième quart-temps (16 points), et Brook Lopez avait confirmé que son retour était en très bonne voie (18 points, 10 rebonds en 24 minutes). En face, c’est finalement le collectif des Bulls qui leur a permis de faire la différence. Bellinelli, décisif dans la dernière minute, termine avec 19 points, Luol Deng avec 17 et Joakim Noah enchaine avec un nouveau double-double (12 points, 12 rebonds). Avec 4 joueurs à plus de 12 points, dans un match ultra-défensif, les Bulls ont réussi à venir chercher ce soutien offensif qui leur est tant nécessaire en l’absence de Derrick Rose.

 

613x459--1--copie-1.jpg

 

Avec ce succès, les Bulls repassent devant les Nets au classement avec un bilan de 13 victoire pour 9 défaites.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil