164101129.jpg

Les Blazers de Terry Stotts ont beau être devenus des spécialistes des retours héroïques dans le dernier quart-temps, ça ne peut pas marcher à tous les coups. Cette nuit, par exemple, malgré pas moins de 38 unités inscrits dans les 12 ultimes minutes, ils ont concédé la défaite, sur le parquet des Bucks, sur le score de 102 à 95.

 

Il est vrai qu’avec 8 points de marqués dans le 2e quart-temps, les hommes de l’Oregon ne se sont pas facilité les choses… Le score à la mi-temps (58 – 33) paraissait fatal, tout comme celui à l’orée du dernier acte (77 – 57).

 

Mais sous l’impulsion de LaMarcus Aldridge (21 points, 15 rebonds, 3 passes) et Wes Matthews (28 points, 2 interceptions) intenables dans le dernier quart-temps, les choses ont brutalement changé. Oui, mais voilà, Brandon Jennings (24 points, 4 rebonds, 7 passes) et Monta Ellis (21 points, 9 rebonds, 8 passes) n’étaient pas venus pour vendre des cacahouètes, et ont donc saboté le comeback des Blazers.

 

Une performance qui vaut à Milwaukee (34 – 32) de rester sereinement à la 8e place à l’est, tout en gardant l’oeil sur le 7e seed de Boston. Pour Portland (31 – 36), 11e à l’ouest, la saison est pour ainsi dire bel et bien terminée.

 

 

 

 

Retour à l'accueil