hp_mavericks_lm1_130204_1.jpg

 

Il n’y a pas eu match entre Oklahoma City et Dallas cette nuit. Le Thunder, après sa défaite face aux Cavaliers samedi, n’a pas laissé une seule chance aux texans, et remporte la rencontre 112 – 91.

 

La Chesapeake Energy Arena a vu ses favoris prendre le large dès la fin du premier quart-temps, et plier l’affaire à la mi-temps (68 – 44). Après avoir entamé le 4e quart-temps avec 25 points d’avance (97 – 62), ils se sont contentés de gérer les dernières minutes, mais l’addition est tout de même salée pour Rick Carlisle et ses hommes, qui rendent au final 21 points à leurs adversaires.

 

Kevin Durant (19 points, 10 rebonds, 4 assists) et Russell Westbrook (24 points, 7 assists,  3 steals), qui ont tous deux shooté à plus de 50%, n’ont pas eu à forcer leur talent, surclassant leurs vis-à-vis sans trop de peine. Kevin Martin (17 points) est décidément un parfait 6e homme pour Scott Brooks, et Serge Ibaka (12 points, 5 rebonds) n’a pas réellement dû s’employer.

 

Shawn Marion (23 points, 3 steals, 2 blocks) a été le seul Maverick à offrir une vraie résistance au Thunder. Dirk Nowitzki (10 points, 3 rebonds) a été transparent, tout comme O.J Mayo (8 points, 4 rebonds, 6 assists). Dominique Jones (15 points) a inscrit la majorité de ses unités dans le garbage time.

 

OKC (36 – 12) s’accroche aux basques des Spurs, et va vouloir poursuivre cette dynamique lors de la réception de Golden State. Dallas (20 – 28), déjà dépossédé de la 10e place à l’ouest par les Lakers, voit Minnesota (18 – 27) se rapprocher dangereusement, malgré sa défaite du soir.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil