ioannis-bourousis-real-madrid-eb13.jpg

Pour cette deuxième journée du Groupe B de l'Euroleague, le Real Madrid n'a laissé aucune chance aux allemands de Bamberg, s'imposant au final sur le score de 98 à 58. Une correction sévère infligée par les partenaires de Salah Mejri (8 points et 4 rebonds en 15 minutes) à Bamberg.

 

Premier Quart temps

 

Début de match brouillon des deux côtés, le Real Madrid se met en route grâce à LLull et Mirotic en attaque (respectivement 8 et 10 pts durant le 1er quart-temps) tandis que Bourousis verrouille les rebonds (5 sur la période). Côté allemand, c´est difficile, en défense, mais surtout en attaque. A la fin des 10 premières minutes, le score est de 18-7 pour les locaux.

 

Deuxième quart temps

 

On le sait le Real est machine de guerre. Lors de notre présentation de l´équipe, on vous disait que les lignes arrières (entres autres), faisaient peur. Jaycee Carroll confirme en plantant un 3points dès son entrée en jeu et Sergio Rodriguez, de son côté fait le show à la passe. A l´intérieur, c´est Salah Mejri et ses 217cm qui prend le relais de Mirotic et Bourousis. Ça fait mal. L´entraineur de Bamberg Chris Fleming a beau utiliser beaucoup le « f-word » durant un temps mort, ses joueurs ne parviennent pas à revenir. Jamar Smith ne déclenche la révolte comme la semaine passée face à Strasbourg, et surtout, la défense madrilène ne laisse que très peu de choses aux bavarois. Enfin, de l´autre côté, il pleut des 3 points. Le score à la mi-temps est équivoque : 42-21. Voilà, voilà…

 

Troisième quart temps

 

La seconde mi-temps démarre, mais ce n´est toujours pas le cas de Bamberg. C´est en fait surtout le Real qui est supérieur : défense harassante, attaques précises avec beaucoup de mouvements résultant sur du jeu spectaculaire (alley-hoops, tirs primés). Bamberg ne semble pas pouvoir faire grand-chose. Le tableau d´affichage affiche 73-39 à l´issue de ce quart-temps. Pour les non matheux, ça donne 34 points de différence. Et il reste encore 10 minutes de calvaire aux allemands avant que les madrilènes ne leur accordent le droit d´aller à la douche. Oui le Real fait ce qu´il veut ce soir.

 

jaycee-carroll-real-madrid-eb13.jpg

Quatrième quart temps

 

C´est au tour de Jaycee Carroll de continuer la punition. En vrai sadique il rentre tout, peu importe les positions, même quand ça ne compte pas. Sergio Rodriguez décide aussi de se mêler au ball-trap et rentre un shoot à 8,50 m du panier… L´écart atteint donc les 40 points. Pablo Laso en profite pour laisser la jeune pépite Daniel Diez (ou #Daniel si vous préférez) sur le terrain durant la totalité de ce dernier quart-temps. Le score final est de 98-58. Oui le Real est vraiment sympa avec les reporters en atteignant un score final rendant simple le calcul de l´écart final, et sympa avec Bamberg, leur fournissant une belle doudoune pour passer l´hiver en Allemagne !

 

Statistiques

 

Quelques statistiques pour terminer. Le Real rend une copie propre : 11/26 aux shoots longues distances, 19 passes décisives pour 9 balles perdues. 44 rebonds (dont 17 offensifs) à 30. 9 joueurs de la maison blanche terminent à 7 points ou plus. Mirotic n´aura marqué que 2 points après le 1er quart temps, signe que seul le début de match fut un tant soit peu disputé. Côté Bamberg, le meilleur scoreur est Jamar Smith avec 11 points. Ils n´ont rentré que 9 de leur 29 tentatives aux shoots à 3pts, 12 de leur 34 à 2pts, perdu 17 balles pour seulement 12 passes décisives. Outch !

 

 

 

 

Retour à l'accueil