real-madrid-celebrates-eb12--1-.jpg

Real Madrid 75-63 Maccabi Tel-Aviv

 

Le Real, comme le CSKA et l'Olympiakos, a parfaitement profité de l'avantage du terrain pour remporter une seconde victoire en quart de finale de l'Euroleague.

 

Après Rudy Fernandez, c'est Sergio Llull qui a cartonné le club-nation. 26 points à 6/8 à longue distance, auxquels on peut ajouter les 14 points à 3/4 à 3-pts de l'artilleur maison Jaycee Carroll ont eu raison des efforts des Américains du Maccabi. Je précise bien les "Américains" car en dehors des joueurs US, c'est le néant pour les joueurs européens de David Blatt (6 pts sur 63 pour le quatuor Ohayon-Planinic-Eliyahu-Landesberg).

 

Les joueurs de Pablo Laso ont menés tout le long de la rencontre, augmentant leur avance pendant 40 minutes et remportant tous les quart-temps. Le coach madrilène, en plus du festival à 3-pts du duo Llull-Carroll, a pu bénéficier de la solidité de ses intérieurs Nikola Mirotic (10 pts, 7 rbds) et Felipe Reyes (3 pts à 1/6, mais 7 rbds, 2 int, 2 ctrs et 0 bps).

 

sergio-llull-celebrates-real-madrid-eb12--1-.jpg

En face, David Logan a été le meilleur joueur du club israélien (19 pts à 4/7 à 3-pts, 3 int), bien assisté par le toujours solide Shawn James (13 pts, 7 rbds, 2 ctrs) et par le meneur Ricky Hickman (10 pts, 5 rbds, 6 pds mais aussi 5 bps).

 

Le Maccabi se retrouve donc dos au mur avant de tenter de retourner une situation qui appara√ģt bien compromise, alors que le Real n'est qu'√† une victoire de valider son billet pour Londres et le Final Four.

 

 

 

 

Retour à l'accueil