224644 172324956156554 140045369384513 382360 6229104 n[1]

 

Le Panathinaikos a longtemps dominé le basket-ball Européen, depuis des décennies, le club Grec démontre une force collective inséparable sur le plan national et ainsi qu'international en remportant 6 titres de l'Euroleague dont 5 avec le coach serbe Zeljko Obradovic, 11 titres en championnat (32 au total) et 7 coupes de Grèce (13 au total).

 

Comme l'année dernière, l'on assiste a de multiples départs voir celui du coach Obradovic au club depuis 13 années, de Dimitris Itoudis (toute sa vie), de Mike Batiste (9 ans au club), Romain SATO (2 ans), Nick Calathes (3 ans), Kostas Kaimakoglou (2 ans), Drew Nicholas (3 ans), Antonis Fotsis (4 ans), Alek Maric (2 ans), David Logan (1 an), Steven Smith (1 an) ect...

 

C'est indiscutablement la fin d'une belle époque où le Panathinaikos régnait sur le vieux continent. Il va falloir apprendre à vivre avec ce nouveau statut du côté des fans Grecs très déçus pour ne pas dire "abattus". On imagine très mal un rebondissement de cette équipe après le départ de la quasi totalité de ces cadres qui ont fait ces beaux jours depuis plusieurs années.

 

C'est avec un goût très amer que les fans du Panathinaikos ont apris la nouvelle du départ de Mike Batiste. Un grand coup dur pour le Panathinaikos qui vient de perdre son colonne vertébrale. Fini le rêve de remporter d'autres titres de l'Euroleague car "chaque chose à son temps". Les fans Grecs ne méritent sans doute pas un tel désastre, eux qui sont habitués au très haut niveau se retrouvent dans l'incertitude totale. La crise financière a eu raison de la passion et c'est très dommage pour le sport. Il y'a un adage qui dit: "Quand la pauvreté entre par la porte, le bonheur fuit par la fenêtre" et c'est ce qui est arrivé au Panathinaikos.

 

A ce jour, seul Dimitris Diamantidis (31 ans) vient de prolonger son contrat jusqu'en 2015 pour 2 millions d'euros par saison et le joueur Grec a même déclaré à plusieurs reprises qu'il restera au panthéon pendant toute sa carrière, sans doute un choix de coeur.

 

Comment le Panathinaikos va se reconstruire? Et avec quel effectif?

Jusqu'à présent, Sofoklis Schortsanitis, Michael Bramos et Dimitris Diamantidis sont les seuls joueurs a être sur la liste du coach Argyris Pedoulakis. L'avenir nous le dira même si tout semble indiqué la fin d'une très belle époque.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil