sato

Comme lors de la saison dernière, Le Panathinaikos Athènes laisse filer la première place au classement de la saison régulière du championnat de Grèce car les verts et blancs ont perdu à Pirée face à Olympiacos, leur rival de tous les temps sur le score de 78 à 77 soit une différence de 1 point dans un match comptant pour la 18ème journée du Championnat de Grèce. Cette défaite est largement contestable car à cinq secondes de la fin du match, le score était de 78-75 en faveur de l'Olympiacos mais l'Américain Mike Batiste a marqué un 3 points décisif au buzzer final qui a été jugé par le corp arbitral comme 2 points au lieu de 3 points.

 

 

 

 

858083 0 (1)Cette décision était fatale pour le Panathinaikos Athènes qui pourtant était mené de 19 points à plusieurs reprises au cours du match en plus de certaines décisions arbitrales condamnant à deux reprises d'une manière consécutive par de fautes techniques imaginaires. Le premier victime était Ian Vougioukas et ensuite vient le tour de Sarunas Jasikevicius et ce à deux minutes de la fin du match. Malgré ses multiples mauvaises décisions de la part du corp arbitral, "R-SAT" et ses coéquipiers se sont battu de toute leur force pour revenir dans le match à trois minutes de la fin grâce à deux shoots consécutifs à 3 pts de la part de Dimitris Diamantidis et de Romain SATO , malheureusement la décision arbitrale n'a pas compensé les efforts des hommes du coach  Zeljko Obradovic qui méritaient amplement d'aller au minimum en prolongation où encore de gagner si les arbitres avaient compter les trois derniers de Mike Batiste qui sont pourtant justifié quand on regarde au ralenti les images... Plus grave encore, on peut aussi constater que le shoot à 3 points de Mike était attaché d'une faute de la part d'un ailier de Olympiacos nommé Giorgos Printezis.....Incroyable décision, encore pire dans un grand derby décisif pour la première place du classement de la saison régulière. En principe les arbitres devraient non seulement accorder les 3 pts mais aussi siffler la faute de Printezis sur Mike Batiste ce qui permettra au Panathinaikos d'avoir en plus des 3 pts, un lancer bonus pour la victoire. La pillule est sans doute dur a avalée mais le Panathinaikos a toutes les bonnes raisons de quitter le SEF (stade de Olympiacos) tête haute!

 

427457_2716342302952_1416386638_n.jpg

Le "Mano Roms" a été de nouveau très utile dans ce match en étant très solide défensivement à l'image de ses statistiques: 7 Points, 9 Rebonds, une passe décisive  et une évaluation globale de 11 de moyenne en 34 minutes de jeu. Incroyable physique du joueur Centrafricain qui a encore de plus démontré incontestablement ses qualités athlétiques exceptionnelles. Châpeau à Romain SATO et au Panathinaikos Athènes car ils méritaient sans doute mieux...Il faut le rappeler, au match aller, les verts et blancs avaient battu Olympiakos sur le score de 74 à 70 dans le stadium de OAKA lors de la quatrième journée. En conséquence, les champions de Grèce en titre ne seront sans doute pas leader de la saison régulière comme à leur habitude mais ils triompheront sans doute au moment des playoffs afin de conserver leur titre de champion de Grèce.

 

 

Par ailleurs, le Trèfle à l'habitude de maîtriser les débâts lors des playoffs à l'exemple de la saison dernière où ils avaient céder la première place au classement de la saison régulière à leur rival mais cela ne les avait pas empêché de remporter le titre de champion de Grèce en battant à trois reprises les hommes de pirée. Le Rendez-vous est donné pour les playoffs qui détermineront qui sera le nouveau champion de Grèce.

 

 

 

REGARDER LA VIDEO DU MATCH ET SURTOUT LA DECISION FATALE DU CORP ARBITRAL QUI A FAIT PERDRE LE PANATHINAIKOS ATHENES.

 

  Déclaration après match de Romain SATO

 

"Nous avons bien joué, pendant trois quarts temps nous étions pas bien à la fois en défense et en attaque. Dans le quatrième quart temps, il y'avait le changement, on s'était bien remobilisé et même si nous pouvions gagner, le défi est toutefois de se concentrer pendant 40 minutes. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil