melo_670_110212.jpg

 

Dwyane Wade et LeBron James avaient dit que ce match aurait du être annulé à cause des conséquences de l’ouragan Sandy, ils avaient surement senti le coup venir. Ils repartent du Madison Square Garden avec 20 points dans les valises et une défaite 104-84.

 

Les Knicks ont commencé la rencontre telle une tornade dans un Garden bouillant. Seul Carmelo Anthony était plus chaud que les fans New-Yorkais avec 16 points dans le seul premier quart temps dont trois tirs primés.

 

Un meilleur deuxième quart temps ramènera les champions en titre à 11 points des Knicks à la mi-temps. Mais la soirée était bien New-Yorkaise, et les Knicks au terme d’une deuxième mi-temps dominée de la tête et des épaules vont se balader jusqu’à la fin du match derrière une adresse longue distance effarante, 19/36 – 52,8%.

 

Carmelo finit la rencontre avec 30 points et 10 rebonds, parfaitement épaulé par 5 joueurs à plus de 10 points, dont Steve Novak (17 points à 5/8 à 3 points) et Ray Felton (14 points et 9 passes décisives).

 

Du côté de Miami, seul LeBron et Wade tirent leurs épingles du jeu avec respectivement 23 points, 7 rebonds, 5 passes et 15 points. Miami a été surpris par l’intensité des Knicks, et n’a jamais pu rééditer la performance de mardi contre Boston. Mais surtout New York  a mis à mal le « position-less system » de Spoelstra en exploitant tous les duels avantageux. En jouant small ball, New York a pris Miami à son propre jeu, et s’ils peuvent rééditer cette prestation sur la durée alors ils se positionnent comme un sérieux outsider à l’Est.

 

Une question subsiste pourtant. Comment Amar’e Stoudemire va pouvoir se fondre dans ce collectif qui vit clairement mieux sans lui ? Il a 6 semaines pour y réfléchir… tout comme les dirigeants New-Yorkais.

 

Feuille de match:

 

box-miami.jpg

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil