james_670_021413.jpg

 

Deuxième et dernière fois que les deux finalistes NBA 2012 se rencontraient cette saison. Après une victoire du Heat à domicile durant le Christmas Day, le Thunder s’est une nouvelle fois incliné, cette fois à Oklahoma. Le match s’est joué dès les premières minutes durant lesquelles Miami a creusé un écart que le Thunder n’a jamais réussi à remonter. Score final : 110 à 100.

 

Le début de match tourne très vite à l’avantage du Heat grâce à son trident magique constitué de LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh qui se trouvent bien en attaque et ne ratent quasiment rien. De l’autre côté, Oklahoma City n’y arrive pas, à l’image de son franchise player, Kevin Durant, qui ne rentre aucun panier dans le jeu durant le premier quart. L’écart monte donc très vite à plus de dix unités et pourrait même être bien plus lourd si Ray Allen et Shane Battier, esseulés à trois points, avaient été plus tranchants. A quelques minutes du terme de la période, Kevin Durant, à la lutte au rebond avec Chris Andersen, tombe lourdement sur le parquet et reste au sol pendant plusieurs secondes avant finalement de se relever. Plus de peur que de mal. Cependant, cet incident n’aura pas servi d’électrochoc au Thunder puisque le Heat vire en tête à la fin du premier quart temps : 32 à 17, soit le plus gros déficit d’Oklahoma City après un quart-temps cette saison.

 

Malgré le fait que Erik Spoelstra décide laisser James souffler un peu sur le banc, le Thunder n’arrive pas à réduire l’écart, à l’image d’un Reggie Jackson complètement perdu sur le terrain, enchaînant marché, faute technique et perte de balle en quelques minutes. De plus, Durant n’arrive toujours pas à régler la mire et doit attendre la vingtième minute de jeu pour enfin inscrire un panier dans ce match. Heureusement, le Thunder reste agressif balle en main, provoque beaucoup plus de fautes que son adversaire et se retrouve sur le ligne à 22 reprises, contre 11 fois seulement pour Miami. Le très bon passage de Chris Bosh et l’impressionnante fin de quart de LeBron James permettent au Heat de résister à un Russell Westbrook qui retrouve quelques couleurs : 63-46.

 

hp_heat_lm1_1302014.jpg

 

Le Heat consolide son avance dans le troisième quart et compte jusqu’à 20 points d’avance. Scott Brooks refuse cependant de lâcher ce match et laisse Kevin Durant sur le terrain durant l’intégralité des trois premiers quart temps. Malgré un retour dans le quatrième quart, grâce à un Durantula retrouvé, le Thunder n’arrivera jamais à revenir à moins de 10 longueurs de Miami. Il faudra attendre la dernière minute de jeu pour voir Durant sortir, expulsé à cause de sa sixième faute personnelle. Score final : 110 -100.

 

Ce match marque la fin d’une série pour LeBron James, qui sur un ultime trois points à 9 mètres de la cible, a vu son pourcentage chuter en dessous des 60%. Mais cela reste anecdotique et le joueur a, une nouvelle fois, énormément pesé sur la rencontre.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil