pitino-31.jpg

Ancien coach des Knicks et des Celtics, Rick Pitino fera aujourd’hui son entrée au Hall Of Fame. Mais ce n’est pas pour son parcours en NBA qu’il sera honoré, mais bien pour sa carrière d’entraîneur universitaire avec Providence, Kentucky et aujourd’hui Louisville.

 

Même si son bilan en NBA est très correct, Pitino est la preuve qu’il existe un monde entre le basket universitaire et le basket NBA.

 

« Ce sont deux mondes étrangers l’un pour l’autre » a-t-il expliqué lors de la conférence de presse de samedi. « Il y a des ajustements à faire que vous ne pouvez comprendre que lorsque vous y êtes. Personnellement, mes deux années comme assistant aux Knicks aux côtés de Hubie Brown m’y ont préparé. »


Cette année, Boston a choisi de faire confiance à Brad Stevens, le jeune entraîneur de Butler. Ce dernier n’a jamais officié en NBA, mais Pitino est persuadé de sa réussite.

 

« Brad va réussir la transition. Il est même le coach idéal pour réussir cette transition. A Butler, il proposait des systèmes du basket pro en attaque, comme en défense. Il est parfait pour Boston, et il fait partie des rares entraîneurs qui peuvent réussir dans les deux baskets. Coach K. en serait capable grâce à son expérience aux Jeux olympiques. »

 

 


Retour à l'accueil