040913_670_bryant_0.jpg

Les Lakers jouaient un match crucial pour leur avenir en playoffs hier soir face aux New Orleans Hornets. Leur début de match ne refléte pourtant pas l’enjeu de la rencontre pour les Angelinos et ce sont les hommes de Monty Williams qui prennent le meilleur départ (15-19). Un temps-mort de Mike D’Antoni puis la rentrée sous les ovations de la foulée de Metta World Peace, qui s’est fait opérer du genou il y a à pein 15 jours, redynamise les Lakers qui repassent devant avant la fin du premier quart-temps (27-21) notamment grâce à l’apport de Jodie Meeks (7 points) en sortie de banc.

 

Le deuxième quart-temps est une toute autre histoire. Los Angeles prend jusqu’à 10 points d’avance (43-33) mais c’est alors que le show Eric Gordon débute. L’arrière des Hornets 13 points en 5 minutes et New Orleans passe un 2-16 aux Lakers pour finir la mi-temps. Gordon étouffe également totalement Kobe Bryant (4 points à 1/5 aux tirs, 3 balles perdues). A la pause le Staples Center siffle les siens (45-50).

 

Le troisième quart-temps est une guerre des tranchées ou chaque centimètre dans la raquette vaut son pesant de cacahuètes. Dans ce combat c’est l’équipe la plus grande et la plus physique qui semble prendre l’avantage. Pau Gasol impose ses 215 centimères au-dessus de Anthony Davis pour effectuer le meilleur match de sa saison (22 points et un double-double). New Orleans résiste mais le couperet ne semble pas loin (70-70).

 

Le money-time débute avec le réveil (enfin!) de Kobe Bryant qui score 7 points consécutifs pour donner 7 longueurs d’avance aux siens et enclencher des « Kobe ! Kobe ! » dans des travées plutôt tendues jusqu’ici. L’embellie n’est que de très courte durée puisque New Orleans répond par un 3-12 pour reprendre l’avantage (80-82). Bryant continue son one-man-show en scorant les 14 premiers points des Lakers dans ce quart-temps. Deux lancers-francs de Pau Gasol donnent 8 longueurs d’avance à LA (96-88). Les Hornets n’arrivent pas à mettre dedans de loin (3/16 à 3 points) et le match leur échappe Bryant terminera avec 23 points dans le quatrième quart-temps (30 au final) et reprendra le dessus dans son duel avec Eric Gordon. Dwight Howard termine avec un discret 19 points et 6 rebonds. Ce succès permets aux ors et pourpres de reprendre la huitième place à l’ouest au Utah Jazz à seulement 4 matchs de la fin de la saison régulière. Le sprint final est plus que jamais lancé.

 

Anthony Davis a cumulé 18 points et 14 rebonds, Eric Gordon a ajouté 22 unités, en vain. A noter côté Lakers les 15 minutes jouées par Metta World Peace (4 points à 1/3 aux tirs).

 

Score final: 104-96

 

 

 

 

Retour à l'accueil