marcelinho-huertas-fc-barcelona-eb13.jpg

FC Barcelone 67 - 60 Partizan Belgrade

 

(17-18 | 28-26 | 45-40 | 67-60)

 

Dans ce match choc, ce sont les joueurs du Partizan qui débutent le mieux le match bien aidé par la colonie française, Léo Westermann et Joffrey Lauvergne inscrivant 7 des 9 premiers points de leur équipe. Mais Ante Tomic et Joey Dorsey vont placer deux dunks pour ramener Barcelone à égalité. Puis ce sont Dragan Milosavljevic et Marcelinho Huertas qui vont se rendre coup pour coup. Mais ce sera Djordje Gagic qui va conclure le quart temps sur un dunk permettant à un Partizan plus en réussite de terminer devant 17-18.

 

Si Victor Sada permet à Barcelone de rapidement reprendre la tête, il va s’en suivre une longue période durant laquelle rien ne sera marqué mis à part une trois point de Bogdan Bogdanovic. Les deux équipes vont successivement prendre la tête, mais le quart temps sera surtout marqué par un manque d’adresse débouchant sur un petit 11-8 en faveur de Barcelone en 10 minutes qui vire en tête 28-26 à la mi-temps.

 

En ce début de deuxième période, les deux équipes ont toujours autant de mal à inscire des points, mais Kostas Papanikolaou se charge de montrer comment on marque à trois points et Léo Westermann à bien pris note puisqu’il l’imite dans la foulée. Les deux équipes sont au coude à coude, mais la défense du Partizan tient bon ce qui leur permet de rester à portée. Pendant plus de deux minutes rien ne sera marqué et c’est encore Kostas Papanikolaou qui va débloquer la situation en inscrivant un seul de ses trois lancers. En toute fin de quart temps, Maciej Lampe va permettre au club espagnol de prendre 5 points d’avance avant la dernière ligne droite.

 

kostas-papanikolaou-fc-barcelona-eb13.jpg

Les espagnols sentent qu’ils peuvent plier le match et c’est à ce moment-là que Juan Carlos Navarro se décide à enfin rentrer un tir de derrière l’arc (1/5). Kostas Papanikolaou a la balle en main pour donner 10 points d’avance aux barcelonnais, mais il est aux lancers francs et ce n’est pas vraiment son exercice favori ce soir (2/7). Joffrey Lauvergne en profite pour ramener son équipe à 5 points à 6 minutes de la fin du match. Il va s’en suivre un mini concours à trois points puisque chaque équipe en inscrira deux chacun. Belgrade fera trop de fautes dans les dernières minutes et Barcelone, au jeu des lancers francs, gardera son avance pour s’imposer 67-60.

 

A noter ce soir la performance de Joffrey Lauvergne qui inscrit 9 points et prend 13 rebonds. 

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil