6515157503_354a119e53_z.jpg

 

Les Jeux Olympiques sont terminés depuis quelques semaines maintenant, conclus avec le sacre des deux équipes américaines, dans le tournoi de basket. Les différentes nations ont maintenant quatre ans pour préparer les Jeux de Rio qui se dérouleront en 2016.

 

Selon un récent article de USA Today, il se pourrait qu’une autre discipline basket fasse sont apparition pour l’occasion. C’est le secrétaire général de la FIBA, Patrick Baumann, qui propose cette idée:

 

« La FIBA veut créer un classement qui déterminerait les meilleures équipes de 3×3 dans le monde. La FIBA a d’ailleurs déjà un championnat du monde de 3×3″

 

Baumann a déjà accueilli des tournois de 3×3 comme le Gus Macker et le Hoop It Up, estampillés FIBA, et qui obéissent aux même règles que les mondiaux. Ils ont aussi créé une base de données qui recense tous les joueurs et leur nombre de victoires et de défaites. Baumann ajoute :

 

  »Comme le volley-ball a le beach volley, la natation a la natation synchronisée, nous voulons le basketball 3×3. »

 

Le beach volley a été très populaire quand il est devenu une discipline olympique aux jeux de 1996 à Atlanta. Avec la popularité du basketball, on ne peut qu'imaginer le 3×3 avoir du succès, même si les tenues du tournoi féminin ne seront sûrement pas aussi affriolantes au 3×3 qu’au beach volley.

 

Patrick Baumann a pu rajouter :

 

« Le basketball 3×3 permettrait à de nombreux pays de connaître une expérience olympique. Cela aiderait aussi la FIBA à étendre la popularité du basket à travers le monde. De petits pays sont régulièrement présents au championnat du monde de 3×3. Pour nous [la FIBA], ça augmenterait le nombre de joueurs dans le monde et nous voulons qu’ils fassent partie de la famille. On espère bien découvrir de nouveaux talents pour ce sport. »

 

Au vu des classements des équipes françaises aux derniers championnats du Monde à Athènes cet été (or en mixte, argent pour les hommes, argent pour les filles), l’acceptation de cette nouvelle discipline aux JO, pourrait apporter des médailles en plus à la délégation française.

 

Retour Ă  l'accueil