613x459--2--copie-2.jpg

 

Dwight Howard (21 points à 6/13, 15 rebonds et 3 bps en 39 minutes) peut faire la grimace. Alors qu’il affrontait pour la première fois la franchise avec laquelle il a joué huit ans, le pivot All Star a non seulement perdu à domicile, mais il a aussi été humilié. Il n’a d’ailleurs pas serré la main de ses adversaires du soir après le buzzer final.

 

Encore fois une fois, son adresse aux lancers francs (9/21) a été ridicule pour un joueur NBA. Dans le dernier quart temps, le Magic a employé la célèbre tactique « hack a » qui consiste a faire volontairement faute sur un joueur maladroit aux lancers afin de n’encaisser que peu de points. Et ça a marché. Sur la période, Superman a terminé à 7/14 et Orlando a fait le trou (40-26).

 

De l’autre côté du terrain, l’ancien meilleur joueur universitaire Jameer Nelson a été excellent (19 points à 6/14, 5 rebonds et 13 pds en 39 minutes) et le Californien Aaron Affalo exceptionnel (30 points à 11/18, 5 rebonds, 5 pds et 5 bps). Ils ont été bien aidés par Glen Davis (23 points à 8/15 et 12 rebonds) et J. J. Reddick (14 points à 6/15 et 7 pds en 30 minutes).

 

613x459--1--copie-3.jpg

 

Kobe Bryant termine lui à 34 points (12/27), 7 rebonds et 5 pds. Les Lakers ont un bilan négatif (8v-9d). Orlando a gagné son sixième match de la saison (en seize rencontres).

 

Le prochain match entre les deux équipes se jouera le 12 mars en Floride.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil