donald-sterling-is-going-to-make-an-obscene-amount-of-money.jpg

LOS ANGELES - L'avocat de l'homme qui souhaite acheter les Clippers de Los Angeles pour 2 milliards $ US a dit à un juge vendredi que la stratégie de Donald Sterling pour ralentir le processus pourrait compromettre la vente de l'équipe en la repoussant au-delà des échéanciers préétablis.

 

Lors d'une audience visant à définir les paramètres pour le reste du procès, l'avocat Adam Streisand a imploré le juge de prendre une décision rapide lorsque les audiences se termineront le 28 juillet.

 

Il a ajouté que la date limite pour conclure la transaction avec l'ex-président et directeur général de Microsoft Steve Ballmer avait été repoussée d'un mois, mais que « l'entente arrive à échéance le 15 août ».

 

Un mois plus tard, la NBA pourra saisir l'équipe et la vendre aux enchères, a précisé Streisand.

 

Sterling a juré qu'il ne vendra jamais l'équipe et a déposé une poursuite afin de bloquer le processus de vente orchestré par sa femme depuis qu'il a été suspendu à vie par la NBA pour avoir émis des commentaires racistes. À la barre des témoins, il a nié être raciste.

 

Streisand a précisé qu'une décision en faveur de Shelly Sterling pourrait enclencher une série d'appels qui pourraient également ralentir le processus de vente. À l'extérieur de la salle d'audience, il a déclaré que le refus de Donald Sterling de vendre l'équipe est « la mission-suicide d'un fou ».

 

 

 

Retour à l'accueil