Les huitièmes de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball n’ont débouché que sur une seule surprise : l’élimination de la Tunisie, tenante du titre, battue par l’Egypte. Les quarts de finale de l’Afrobasket 2013, prévus le 28 août à Abidjan, s’annoncent prometteurs avec Angola-Maroc, Egypte-Cap-Vert, Côte d’Ivoire-Cameroun et Nigeria-Sénégal.

 

« Ce n’est pas le statut de Champion d’Afrique qui te donne des passe-droits… » Adel Tlatli, le sélectionneur de l’équipe de Tunisie de basket-ball, est amer. Ses Aigles de Carthage, sacrés en 2011, viennent d’être éliminés dès les huitièmes de finale du Championnat d’Afrique des nations (Afrobasket 2013), ce 27 août 2013 à Abidjan. Usée par une très longue préparation débutée en avril, bousculée durant le premier tour, la Tunisie a quitté la scène prématurément.

 

Adel Tlatli a donné un autre éclairage à cette défaite 77-67 face à une sélection égyptienne talentueuse mais jeune. « Ce match contre l’Egypte, on le négocie mal en attaque, explique-t-il au micro de Philippe Zickgraf. On fait beaucoup de mauvais choix et puis on n’a pas eu la fraicheur physique pour aller chercher certains ballons. Et ça, c’est grave. Ça veut dire qu’une équipe avait très envie de gagner le match et une autre équipe jouait un peu les blasés ».

 

Le Maroc face au grandissime favori

 

L’élimination de la Tunisie est la seule grosse surprise de ces huitièmes de finale. Les autres favoris ont répondu présent pour les quarts de finale prévus le 28 août à Abidjan.

 

Les Angolais, vice-champions d’Afrique, ont humilié le Mali 82-36. En quarts de finale, ils affronteront des Marocains, vainqueurs 86-81 des Algériens. La confrontation entre l’Angola et le Maroc, deux équipes expérimentées et qui pratiquent un basket-ball bien huilé, s’annonce intéressante. Mais les Angolais, dix fois sacrés entre 1989 et 2009, seront nettement favoris.

 

Small__DSC2163.JPG

Le match entre l’Egypte et le Cap-Vert semble, en revanche, beaucoup plus indécis. Les Egyptiens montent en puissance. Ils ont éliminé la Tunisie après avoir déjà tenu tête au Sénégal (70-72), à l’Algérie (63-67) et à la Côte d’Ivoire (62-69). Les Cap-Verdiens, de leur côté, ont démontré une forte capacité de réaction. En huitièmes de finale, face au Congo, ils ont effacé 12 points de retard lors du dernier quart temps, pour se qualifier en quarts de finale (67-60). Les Cap-Verdiens ont en outre d’une arme de dissuasion dans la raquette avec Walter Samuel Da Veiga, un pivot de 2 mètres 20.

 

Côte d’Ivoire-Cameroun, le choc de titans

 

Entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun, la rencontre devrait être fermée. Les Ivoiriens et les Camerounais ont les deux meilleures défenses du tournoi avec respectivement 215 et 211 points concédés depuis le début de l’Afrobasket 2013. Les Lions indomptables ont fait une nouvelle démonstration de force défensive en huitième de finale, face au Mozambique (75-42). Ils auront toutefois besoin de toute l’expérience de leur ailier vedette Luc Mbah a Moute pour résister à la pression d’un Palais des sports de Treichville acquis à la cause des Ivoiriens. Au tour précédant, les Eléphants ont régalé leurs supporters face au Burkina Faso (100-60).

 

Enfin, le Sénégal aura fort à faire face au Nigeria. Les Sénégalais se sont difficilement qualifiés pour les quarts en battant le Rwanda 67-57. Les Lions traînent la patte en attaque depuis le début du tournoi avec 62 points inscrits par match en moyenne. Tout le contraire de Nigérians qui tournent à 92,5 points par rencontre, soit la meilleure attaque de la compétition. Les D-Tigers ont maltraité la Centrafrique 112-75 en huitièmes de finale. Seul bémol pour les Nigérians : ils ont la plus mauvaise défense parmi les quarts de finalistes avec 73 points encaissés par rencontre. Pour le Sénégal, la principale menace s’appellera Ikechukwu Diogu. L’intérieur des Leones de Ponce (club portoricain) plane sur l’Afrobasket 2013 avec 21,5 points et 10,5 rebonds de moyenne. Il semble être un candidat crédible au titre de meilleur joueur de ce Championnat FIBA-Afrique.

 

Reste que pour gagner ce titre, Ikechukwu Diogu devra au moins atteindre les demi-finales prévues le 30 août. Les trois premiers de l’Afrobasket 2013 seront qualifiés pour la Coupe du monde 2014 en Espagne.

 

AFROBASKET 2013 : LES QUARTS DE FINALE

Le 28 août 2013 à Abidjan -

Angola-Maroc (à 12h30 TU)

Egypte-Cap-Vert (à 15h TU)

 Côte d'Ivoire-Cameroun (à 17h30 TU)

Nigeria-Sénégal (à 20h TU)

 

 

 

Retour à l'accueil