-AC6AC05A-9EAD-4652-8F84-405D84A3362E-huge_h.jpg

RUSSIE   69-76   ITALIE 

 

Pour ce match très important en vue de la qualification, l’Italie fait une excellent opération en battant la Russie 76 à 69.

En donnant les premiers points à son équipe, Luigi Datome (25 points et 8 rebonds) a permis à l’Italie de prendre les devants en début de rencontre et mener de sept points à 21-14 avec l’aide de son coéquipier, Marco Belinelli, auteur de 16 points et 5 rebonds. Malgré un tir primé de Vitaliy Fridzon, la Russie accusait 7 points de retard face aux artilleurs italiens à la fin du premier quart. Avec l’apport de Pietro Aradori, qui a marqué 13 points, les italiens ont confirmé leur domination et sont rentrés aux vestiaires avec une score de 29-42 en leur faveur.

 

En seconde mi-temps rien n’y a fait, Luigi Datome et Alessandro Gentile (8 points et 4 rebonds) ont enfoncé le clou en infligeant un 6-0, qui  permis à l’Italie de creuser l’écart à 52-35. Mais une réaction russe est enfin venue avec la contribution d’Aleksey Shved  auteur de 17 points pour remettre son équipe à 12 points avant que Bellinelli, le néo Spur n’inscrive un lay-up permettant aux italiens de mener de 14 points à la fin du 3e quart temps.

 

En inscrivant 5 points d’affilé, Sergey Monya (13 points) a donné un peu d’espoir à la Russie qui est revenue à moins de dix points des italiens puis même à 4 points à moins d’une minute de la fin. Mais voilà, Super Luigi Datome a terminé le travail pour offrir une victoire importante à l’Italie pour son entrée en lice dans la compétition.

 

La feuille de match

 

italie-russie.jpg

 

Les Highlights:

 

 

 

 

Retour à l'accueil