-62FCFDF2-73C4-4982-AC8B-05C3125DB0DF-flexible.jpg

La Slovénie fait encore tomber un gros en battant la Grèce 73 à 65. La Grèce est désormais en très mauvaise posture avant le dernier match, tandis que la Slovénie est en quarts.

 

La Grèce a entamé ce match de la plus mal des manières avec un piteux 3/16 aux shoots dans le premier quart, fatal face à des Slovènes déchaînés à l’image e leur public et surtout de leur meneur Goran Dragic qui a survolé la première mi-temps avec 18 points dont 3/4 à trois points. Après le premier quart la Slovénie comptait déjà 13 points d’avance et cela ne va faire qu’en s’empirant pour la Grèce, incapable de réagir et bien trop brouillonne en attaque à l’image de Vassilis Spanoulis auteur de 4 pertes de balles en première mi-temps. A la pause l’addition était salée, plus 16, 43-27.

La Slovénie est repartie sur le même rythme après la mi-temps et l’écart a grimpé jusqu’à 26 points après 26 minutes de jeu dans le sillage des frères Dragic, Goran auteur de 28 points et Zoran 11.

 

-5179BE8F-0567-4BF9-A9AD-429F8CCD0823-flexible.jpg

Mais voilà on le sait la Grèce n’est jamais morte et elle l’a encore prouvé ce soir malgré la défaite puisque l’issue aurait pu être différente. A cheval sur le troisième et le dernier quart les Hellènes ont infligé un 21-4 aux locaux portés par un Spanoulis retrouvé. L’écart est tombé à moins de 10 points à 5 minutes de la fin, 6 points à 2 minutes du terme avec l’aide de Nikos Zisis, mais la Slovénie a tenu et a profité des maladresses de leur adversaire en fin de rencontre et notamment encore lui, Spanoulis. Malgré ses 21 points le meneur a perdu 6 ballons. La Grèce termine avec un horrible 15/53 aux tirs soit 28.3%  et 21 rebonds offensifs concédés, autant dire que les chances de victoire étaient plus que faibles.

 

-CBBEF9FB-C3C1-4EDD-BE98-3E0C9200DF8D-flexible.jpg

La Grèce devra battre la Croatie lundi et espérer un coup de pouce du destin pour aller en quarts.

 

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil