164429345_10.jpg

Privé de Marc Gasol (déchirure abdominal) les Memphis Grizzlies se sont imposés de manière convaincante face à des Celtics en chute libre hier soir. Les Grizzlies se sont certes faits une grosse frayeur en fin de match mais leur prestation collective tant en attaque qu’en défense 3 quart-temps durant fût exemplaire.

 

Alors que Boston était privé de Kevin Garnett et Courtney Lee, les verts réalisèrent une première mi-temps catastrophique sur le plan défensif en encaissant 61 points. Jerryd Bayles transperçait la défense des Celtics de toute part (30 points à 11/20 aux tirs) et Memphis trouvait le filet à une cadence infernale (55% en première mi-temps) Memphis menait 98-77 avec 7 minutes à jouer, Paul Pierce (26 points) – seul Celtic présent lors des trois premiers quart-temps – était scotché sur le banc avec 5 fautes. C’est alors que Boston se décida de resserrer les rangs et le banc des verts passa un 6-25 à Memphis pour revenir à seulement deux longueur (104-102) avec 20 secondes à jouer. Jordan Crawford scora 14 de ses 21 points dans cette période.

 

Malheureusement pour les Celtics, Memphis rentra six lancers-francs dans les 18 dernières secondes pour mettre le match et la victoire en sécurité. Outre Bayless, Darrell Arthur a bien compensé l’absence de Marc Gasol (18 points) et a même débuté la rencontre car Zach Randolph (15 points, 11 rebonds) était arrivé au shootaround le matin du match. Mike Conley cumula 12 points et 10 passes décisives. Malgré des pourcentages au shoot inférieurs à ceux des Celtics Memphis s’imposent donc (45 contre 51%) pour rester à portée des Nuggets et Clippers dans la course à la troisième place à l’ouest. Les Celtics quant à eux voient Milwaukee doucement mais surement remonter (1 match 1/2 d’écart) sur sa convoitée 7e position.

 

Score final: 110-106

 

 

164437191_10.jpg

 

164440313_10.jpg

 

164440334_10.jpg

 

 

 

 

Retour à l'accueil