-E6ED6E94-16A8-454A-B00A-F333B1FFE638-flexible.jpg

Après deux premiers tours pas forcément convaincants, l’Espagne a frappé fort pour son quart de finale en humiliant la Serbie 90 à 60. Les coéquipiers de Marc Gasol vont donc attendre ce soir leur prochain adversaire, le vainqueur du match entre la France et la Slovénie.

 

Il n’y a pas eu de suspense dans ce match puisque l’Espagne a rapidement pris le large en premier quart. Un début de rencontre cauchemardesque pour les Serbes qui ont raté tout ce qu’ils ont tenté et après 6 minutes l’addition était déjà salée, 17-2. Des Espagnols menés par un Rudy Fernandez (13 points dans le premier quart) survolté et une défense très solide qui a complètement fait déjouer les joueurs d’Ivkovic. La Serbie en premier quart c’est 1/11 aux tirs, 3/6 aux lancers, 5 ballons perdus et 5 points. A la fin du premier quart les rouges comptaient déjà 16 points d’avance 21-5.

 

-B231350A-9D34-4EFA-B6CC-9D915AC405C3-huge_h.jpg

Il y a eu du mieux pour les Serbes en début de second quart avec quelques paniers réussis mais cela n’a pas duré longtemps puisqu’ils n’ont pas pu réduire l’écart à moins de 12 points, la faute au festival Sergio Rodriguez qui a pris le relais avec 14 points en second quart, avec 4 passes décisives en prime. Avec Nenad Krstic totalement éteint par Marc Gasol (4 points à 1/4 à la pause), les Serbes sont rentrés aux vestiaires avec 25 points de retard (48-23), avec pour ne rien arranger un panier au buzzer d’Aguilar.

 

-3D73D0C4-6AE3-4325-A72E-AACA88D403E6-flexible.jpg

Et pour bien enfoncer le clou, la roja a entamé la seconde mi-temps par un 10-0 avec les 7 premiers points inscrits par Victor Claver. L’écart a même culminé à 40 points durant le troisième quart (Sport + a même décidé de montrer du tennis plutôt que la fin du match…).  Le reste du match n’a eu aucun intérêt si ce n’est pour les Serbes de réduire un peu la punition.

 

 
 

 

 

Retour à l'accueil