Stephane DONDONLa Pro B ne sera plus qu'un mauvais souvenir pour Stéphane Dondon et les Vichyssois (La Montagne)

 

En n’ayant gagné qu’une seule rencontre (à Denain) lors de leurs seize déplacements, les Vichyssois savaient bien que pour cet ultime rendez-vous de la saison hors de leurs bases, la tâche serait plus que compliquée. La JA Vichy sombre sans se battre. Car l'adversaire de vendredi soir, Fos-sur-Mer, déjà qualifié pour les play-offs depuis quelque temps déjà, se devait de l'emporter afin de prétendre à une quatrième place lors de cette phase finale, pour avoir un calendrier a priori plus favorable. 

 

 

Et de croire à un dernier sursaut des « Jaune et Vert », dans la continuité du match précédent face à Boulazac où les hommes de Sciarra n'avaient été battus que d'un point. Mais la réalité a fait place au rêve et après un match insipide, les Auvergnats se sont inclinés logiquement 76-53 sans lutter vraiment, ce qui faisait dire à Laurent Sciarra à l'issue de la partie : « Mon ambition en venant à Fos était de voir mes joueurs pratiquer un basket qui ressemble à quelque chose même si nous savions que nous n'avions plus rien à jouer. Mais on ne peut pas tricher lorsque l'on fuit le combat. En fait, il faut avoir de l'amour-propre pour ne pas se laisser rentrer dedans et malheureusement, cela n'a pas été le cas. Aussi, est-ce très pénible de jouer dans de telles conditions et cela ne date pas de maintenant. Et encore je dois remercier le coach adverse (Rémi Giuitta) qui a ouvert son banc en faisant rentrer ses jeunes dans le troisième quart-temps alors que son équipe menait de 18 points à la pause.

 

 

Le pivot Centrafricain de la JA Vichy  Stéphane Dondon a cumulé en 26 minutes de jeu, 5 points et 4 rebonds.

 

 

 Aujourd'hui, je suis plus embêté pour les salariés, le public que pour les joueurs. J'espère cependant qu'ils auront un peu plus de dignité à l'occasion du dernier match contre Rouen, pour finir sur une victoire. Après, il sera temps de régler les affaires… ! ». 

Un malaise mal ressentit également par le capitaine Antoine Eito : « Face à une belle équipe de Fos, très équilibrée dans toutes ses lignes et qui figure dans le top 5 du championnat il aurait fallu qu'il y ait beaucoup plus de collectif au lieu que chacun joue pour sa « pomme » et que cette rencontre se transforme en galère. Nous avons fait un match pourri et ce n'est pas la conception de ce que j'attends du basket. Et c'est vraiment ch… ! Maintenant on va essayer de bien terminer le championnat par une victoire devant notre public ».

 

 

Une efficacité affligeante

Dans ce match sur les bords de la Méditerranée, le manque de combativité était évident et les stats sont impitoyables sur ce fait : seulement dix fautes individuelles sifflées contre les joueurs de Vichy et 7 lancers francs concédés… Et question efficacité, là aussi le constat reste édifiant avec un 0\12 dans les tirs à deux points extérieurs et un 6\13 dans la raquette. Pour ce qui est de l'évaluation de l'équipe, +24 reflète bien le niveau des hommes de Sciarra lors de cette rencontre. Maintenant il reste un match à disputer à la maison contre Rouen avec l'espoir de terminer par une 8 e victoire. 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil