936056_10152602652722996_5522716855572149111_n.jpg

Il aura quand même fallu un désastre pour que la Ligue prenne ce sujet plus sérieusement que par le passé : les dimensions des pistes d’atterrissage s’agrandiront dès cette saison pour les joueurs, une annonce confirmée par la Ligue cette semaine.

 

Si vous avez vécu sur une autre planète ou n’avez pas suivi l’actualité de ce mois d’Août, la saga entourant Kevin Love était en tête des charts mais il ne fallait surtout pas louper le débat entourant la terrible blessure de Paul George. Lors d’un match d’exhibition avec la Team USA, le All Star des Pacers tentera de contrer James Harden et se prendra la suspension du panier en plein dans le tibia, le pauvre os explosant en deux morceaux sous les regards choqués de ses coéquipiers. Depuis, de nombreuses discussions ont eu lieu, faisant notamment référence à la position de ces maudits photographes qui ont déjà causé bien des galères à certains athlètes atterrissant maladroitement. C’est donc un petit pas qui est fait au niveau numérique mais un grand dans le symbole, puisque les terrains officiels seront élargis dès cette saison.

 

"Les nouvelles spécificités, offrant 30 centimètres de plus de chaque côté du panier à sa base, ont été envoyées ce Mardi par Rod Thorne (Président des Opérations Basket) aux 30 franchises évoluant actuellement en NBA . Ces lignes d’atterrissage faisaient habituellement 90 centimètres mais passeront à 120, offrant donc davantage d’espace aux joueurs. Seulement 20 places seront disponibles pour les médias, 10 de chaque côté, soit la moitié en comparaison avec la saison 2010-2011".

 

Si on regarde le chiffre au premier abord, 30 centimètres ça fait gros crevard qui veut même pas filer un mètre de plus pour une sécurité renforcée. Seulement, la NBA est bien plus qu’une ligue de basketball, c’est un business qui possède de gros contrats avec les médias et qui doit faire des compromis avec de nombreux facteurs. Ce sont donc 240 centimètres d’espace que les joueurs possèderont désormais pour mieux engager leur réception, au lieu de 180 par le passé. La petite note intéressante, c’est tout de même que la NBA a annoncé avoir mentionné ces changements dès le mois de Juillet aux équipes, et que la blessure de PG13 n’avait donc aucun rapport avec ces changements.

 

Le genre d’info qui nourrira parfaitement les théories conspiratrices et autres adversaires de la clique menée par Adam Silver…

 

 

Source : Associated Press

 

 

 

Retour à l'accueil