-7A2D41E9-3A7C-4DBE-A6C2-81BB714F874F-huge_h.jpg

La France a réalisé un match plein avec une défense incroyable de bout en bout à l’image de celle énorme de Nicolas Batum sur Goran Dragic. Les bleus s’imposent dans le chaudron vert 72-62. Ils sont ainsi en demi-finale et qualifiés pour le championnat du monde en Espagne l’an prochain.

 

Comme on pouvait s’y attendre c’est sous haute tension mais aussi avec une énorme intensité que s’est fait ce début de match. Deux équipes maladroites face à d’excellentes défenses et notamment une défense française que l’on n’avait pas vu à ce niveau depuis le début de l’Euro. Cependant ce sont les Slovènes qui ont pris le premier petit avantage grâce à leur jeu de transition et à Zoran Dragic auteur de 6 des 8 premiers points de son équipe en transition. Après 7 minutes et 30 secondes la Slovénie était devant 8 à 5. Entré à la place d’Alexis Ajinça, Johan Petro a fait une entrée remarquée en prenant notamment 4 rebonds offensifs en quelques minutes pour donner des secondes chances à des bleus très maladroits si ce n’est à longue distance à l’image du trois points de Tony Parker qui a remis les bleus à 2 points à la fin du premier quart, 12-10 Slovénie (dont 10 points des frères Dragic).

 

-FF7C8C3F-9216-4A3B-B2EF-8F4EDC462AC1-flexible.jpg

En second quart les bleus ont encore haussé le rythme défensivement et grâce à des ballons récupérés et 5 points de suite de Parker ils sont passé en tête 17-14, profitant notamment de l’incroyable maladresse des locaux à longue distance avec leurs 12 premiers tirs à trois points manquées. La Slovénie a ainsi été limitée à 4 points en 6 minutes. C’est Zoran Dragic avec un And1 et le premier shoot à trois points de Bostjan Nachbar qui a permis aux locaux de repasser en tête avec un 8-2, 24-22. Une série vite stoppée par la défense française, et après un shoot de Tony Parker à quelques secondes du terme de la première mi-temps, la France est rentrée aux vestiaires avec 2 points d’avance malgré un 11/34 aux tirs, bien compensé par une énorme défense et une bonne présence aux rebonds.

 

-390D1655-2902-4417-AD5D-741F63805DF2-flexible.jpg

La France a parfaitement entamé la seconde mi-temps avec une énorme défense, notamment de Nico Batum sur Goran Dragic et avec le retour de l’adresse, la France a passé un 10-2 pour prendre 10 points d’avance. Incapables de marquer de loin les Slovènes ont alors enchaîné trois tirs à trois points, deux de Blazic et un de Nachbar pour recoller à trois points. Mais à la faveur d’une  bonne fin de quart et des lancers de TP la France a pris 8 points d’avance avant que Lorbek ne remette la Slovénie a 5 points au buzzer.

 

Avec un Lorbek en grande réussite les Slovènes sont de nouveau revenus à trois points mais la défense française a limité la casse et sur deux nouveaux ballons gagnés, Batum avec un and1 et Nando De Colo sur un layup sous le cercle ont donné 10 points d’avance à 6 minutes de la fin.

 

Mais comme toujours pour la Slovénie les frères Dragic ont réagi pour recoller à 4 points à 4 minutes de la fin. Les bleus n’ont alors pas paniqué malgré un arbitrage maison et quelques ballons perdus. La défense a tenu pour offrir une demi-finale face à l’Espagne !

 

-E4AEB629-84C9-4CF2-BE2C-3C128E2DD710-flexible.jpg

Tony Parker termine avec 27 points (et il est devenu en passant le troisième meilleur marqueur de l’histoire de l’Eurobasket), Nicolas Batum 14 et Boris Diaw 10. Mais ce soir tous les joueurs ont été exemplaires en défense et ce devra être le cas face à l’Espagne.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil