romain-sato-valencia-basket-celebrates-finals-ec-v-copie-1

Les espagnols de Valencia font un grand pas vers le 3e titre d'Eurocup de leur histoire en battant Unics Kazan (80-67), mais il faudra bien défendre au match retour le 7 mai à Kazan en Russie avant de soulever ce trophée tant convoité. Seul le vainqueur (point average) sera qualifié pour l'Euroleague la saison prochaine.

 

Nos lecteurs s'interrogent: Quelle différence y'a t-il vraiment entre l'Euroleague et l'Eurocup cette saison? Ne vous paniquez pas, la rédaction de News Basket Bêafrika s'est mobilisée pour répondre d'une manière détaillée à votre question.

 

L'Eurocoupe est la deuxième plus importante compétition de clubs dans la hiérarchie du basket-ball européen, après l'Euroligue comme c'est le cas en football entre la Champions League et la Ligue Europa. Le centrafricain Romain Sato par exemple est en course pour devenir l'un des rares joueurs ayant remporté les deux compétitions après avoir soulevé l'Euroleague Turkish Airlines en mai 2011 avec le Panathinaikos Athènes.

 

Et si l'Eurocup 2013-14  fait jeu égal avec  l'Euroleague en terme d'intensité?

 

Si l'Euroleague reste la première compétition européenne sur le papier en raison de son audience et de son Final Four souvent très attrayant, il faut savoir qu'en terme d'intensité et du niveau des clubs, il n'y a vraiment pas de différence entre l'Euroleague et l'Eurocup cette saison. Pour preuve, Valencia Basket Club domine tout sur son passage dans le championnat espagnol, présentant un excellent bilan de 26 victoires en 29 matchs disputés, battant les poids lourds de l'Euroleague comme le Real Madrid, le FC Barcelone, l'Unicaja Malaga et le Laboral Kutxa Vitoria. C'est la même chose pour Unics Kazan qui règne en maître du côté de la Russie (VTB League), écrasant le Lokomotiv Kuban (niveau Top 16 de l'Euroleague) en demi-finale de la coupe nationale, faisant jeu égal avec le CSKA Moscou.

 

107144_81_111625_81.jpg

Justin Doellman provoque la faute de Luke Harrangody

 

Il faut noter également que tous les clubs éliminés en phase de groupe de l'Euroleague cette saison ont été reversé en Last32 de l'Eurocup, mais aucun n'a survécu dans la compétition. Cela montre bien que Valencia Basket et Unics Kazan peuvent battre n'importe quelle équipe en europe, car ils ont largement le niveau et l'effectif nécessaire pour figurer dans le Top 8 de l'Euroleague, voir même dans le Top 4.

 

Avant leur retentissante victoire à Madrid face au Real, l'intérieur espagnol de Valencia Pablo Aguilar a laissé entendre samedi dernier que son équipe peut battre n'importe quel club en europe, il ne s'est finalement pas trompé car l'on connait le résultat final (105-110). 

 

La comparaison

En titre de comparaison, une équipe championne d'Euroleague dispute en moyenne 31 matchs par saison, tandis que le vainqueur de l'Eurocup 2014 aura jouer 24 matchs, pas une grosse différence.

 

En Euroleague, 24 clubs sont engagés chaque saison, il s'agit des équipes ayant remporté leurs championnats nationaux ou finalistes des séries éliminatoires. Parmi ses 24 clubs, on trouve également des équipes ayant des licences A chaque année telles que le Real Madrid, le FC Barcelone, le Panathinaikos, l'Olympiakos, le CSKA Moscou, Emporio Milano, Vitoria, Unicaja Malaga, le Fenerbahçe Ulker, l'Anadolu Efes Istanbul etc.. En france par exemple, aucun club possède une licence A de l'Euroleague ce enraison des résultats médiocres des équipes françaises dans la compétoition et du budget annuel des clubs.

 

 

jordi-bertomeu-finals-valencia-2014-ec13.jpg

Interrogé en conférence de presse hier soir avant la finale aller de l'Eurocup sur la question de savoir si Valencia est un candidat crédible pour l'obtention d'une licence A de l'Euroleague au titre de la saison 2015-16, le Big boss de l'Euroleague Basketball Jordi Bertomeu a précisé que le club espagnol a toute sa chance d'obtenir une licence A par le biais de l'Eurocup 2014 et les deux places du championnat espagnol synonyme d'une qualification directe en Euroleague, cela signifie que l'Espagne n'aura pas une 5e licance A.

 

Jordi Bertomeu s'est dit également très satisfait du nouveau format de l'Eurocup avec un nombre important de clubs. Le format de cette compétition a changé cette saison avec le passage de 32 à 48 équipes participantes (réparties en huit groupes de six lors de la première phase) et la constitution de deux conférences (est et ouest) basées sur des aspects géographiques afin de limiter les déplacements.

 

Les trois premières équipes de chaque groupe de la phase régulière sont qualifiées pour le tour suivant. A ces vingt-quatre formations s'ajouteront les huit équipes participantes à l'Euroligue mais non qualifiées pour le Top 16.

Le vainqueur de cette compétition sera automatiquement qualifié pour la saison 2014-2015 de l'Euroligue.

 

 

Qui est-ce qu'une licence A?

 

Lors d’une assemblée générale à Berlin le 7 juillet 2008, l’Union des ligues européennes de basketball (ULEB) a redéfini le fonctionnement des compétitions qu’elle organise. Dès la saison 2009-2010, un système de licences garantira à seize clubs présentant les garanties financières et structurelles requises une place quasi-permanente en Euroligue. Et ce quelque soit les résultats sportifs des heureux élus au sein de leurs championnats nationaux respectifs. Ce modèle s’inspire du principe des franchises existant en NBA, aux Etats-Unis.

 

 

 

Retour à l'accueil