euroleague-basketball-head-coaches-meeting-2012-13.jpg

 

L'effet semble irrémédiable. L'Euroleague veut à terme devenir une véritable NBA européenne et fait tout ce qu'elle peut pour s'en rapprocher le plus possible. Ainsi, on devrait voir des évolutions dans le jeu dès la saison prochaine.

 

Les débats auront duré pendant deux jours avec 13 spécialistes autour de la table parmi lesquelles Theodoros Papaloukas, Ettore Messina, Zeljko Obradovic, Simone Pianigiani, Luca Bianchi ou encore Aïto Garcia Reneses.

Le but numéro un de ces changements est clair : donner encore plus de spectacle aux gens, dans les salles ou devant leur télévision.

 

euroleague-basketball-head-coaches-meeting-2012-13--1-.jpg

 

La règle du marché devrait être assouplie à la manière de ce qui se pratique en NBA depuis des lustres, à savoir que le marché n'est sifflé que lorsqu'il donne un vrai avantage à l'attaquant sur le premier pas, par exemple, ou s'il est vraiment grossier. Limiter le temps perdu dans les changements, temps-morts ou encore sur des situations de lancers-francs est également à l'étude, comme la possibilité d'utiliser la vidéo dans certains cas très précis.

 

Une fois encore, la part belle devrait être donnée aux attaquant de façon à rendre le jeu plus spectaculaire. Le mot d'ordre est là, et nulle part ailleurs. A voir si ces modifications se confirmeront dans les faits. Mais un changement culturel est définitivement en route.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil