int_140615_Bryant_Growth_of_soccer_evolving_in_US.jpg

Vous le savez peut-être, il y a quelques jours, le sélectionneur de la sélection américaine de football, Jürgen Klinsmann a pris pour exemple le contrat de Kobe Bryant pour expliquer la non-sélection du joueur vedette de son équipe, Landon Donovan. Et le Black Mamba n’a pas tardé a réagir. 

 

Pour vous résumer la situation rapidement, la star de la sélection américaine de ces dernières années, Landon Donovan n’a pas été retenu par le sélectionneur allemand pour disputer le Mondial au Brésil. Ce dernier a expliqué son choix en disant qu’il ne se basait pas sur les performances passées de ses joueurs pour les sélectionner, à l’inverse de ce qu’ont fait les dirigeants des Lakers en offrant un énorme contrat à Kobe Bryant.

 

Cela arrive toujours aux Etats-Unis. Kobe Bryant par exemple. Pourquoi est-ce qu’il a eu une prolongation de deux ans pour 50 millions de dollars ? Pour ce qu’il va faire lors des deux prochaines saisons pour les Lakers ? Bien sûr que non. Il l’a eu en raison de ce qu’il a fait par le passé. Cela n’a aucun sens. Pourquoi payer pour ce qui est déjà arrivé ?

 

C’est un raisonnement qui en soit n’est pas si ridicule que ça, au contraire même, mais vous connaissez tous le « Black Mamba » aussi bien que nous, et ce dernier n’a pas tardé à répondre à cette petite critique.

 

10455360_685845201487110_404081132364560356_n.jpg

J’ai trouvé ça très drôle, en fait j’ai même trouvé ça très comique. Je comprends son point de vue, mais ce qu’il oublie c’est que vous voulez faire partie d’une franchise qui récompense ses joueurs pour ce qu’ils ont fait tout en gardant un équilibre pour le futur. Si vous êtes joueur, vous regardez attentivement les organisations qui prennent soin de leurs joueurs et se projettent dans le futur comme les Lakers. Jürgen est un coach, un manager. Il n’est pas GM ou propriétaire de franchise. Quand vous regardez ça depuis ce point de vue, cela change un peu. Mais il aurait pu probablement prendre un autre joueur en exemple.

 

Rien de bien méchant évidemment, Kobe reste un patriote. Mais ne lui parlez pas en mal de son contrat ou vous risquez que ça vous retombe sur le museau. 

 

 

 

Retour à l'accueil