KOBE-copie-1.jpg

Première grosse performance depuis son retour pour Kobe Bryant, qui sort 21 points à 8/15 assortis de 8 rebonds et 7 passes (mais encore 7 ballons perdus) face aux Bobcats. Les Lakers obtiennent ainsi leur première victoire depuis le retour de leur star il y a 4 matchs. À ses côtés, Pau Gasol et Jordan Hill se démarquent dans la raquette avec 15 points chacun tandis que Nick Young apporte 15 points en sortie de banc.

 

Kemba Walker se démarque à Charlotte avec ses 24 points et 8 passes mais les Bobcats perdent leur 3e match de suite et leur 5e en 7 rencontres. À la mi-temps, le Black Mamba en est déjà à 13 points 4 passes et 3 rebonds et son équipe est devant 44-43 malgré avoir encaissé un 28-12 à l’intérieur. Les Lakers vont réaliser un match de «traînards» en étant menés la quasi-totalité du match avant de revenir à un point 85-84 sur un lay-up de Kobe Bryant à 1″22 du buzzer.

 

Al Jefferson et Walker vont ensuite tous les deux manquer leurs tentatives de l’autre côté et Bryant provoque une faute à 37 secondes de la fin du match sous les chants d’une bonne partie du public de Charlotte qui crie déjà « MVP, MVP » pour le meilleur joueur de l’équipe adverse (d’autres ont également hué le n°24) ! S’en suit un jump shot raté de Gerald Henderson, Jefferson prend le rebond et les Bobcats prennent un temps-mort pour une dernière chance.

 

Jefferson se débarasse de Pau Gasol mais n’arrive pas à convertir son baby hook. L’Espagnol prend le rebond et rentre ses deux lancers-francs pour donner trois points d’avance aux Lakers alors qu’il reste 6,2 secondes à jouer. Ben Gordon manquera ensuite un 3-points qui aurait pu envoyer le match en prolongation.

 

 

 

Retour à l'accueil