110613_klay2_670.jpg

Nouvelle victoire autoritaire des Golden State Warriors qui s’imposent à Minnesota 106 à 93. Ils affichent maintenant un bilan de 4 victoires et 1 défaite.

 

Cette fois c’est Klay Thompson qui a brillé en inscrivant 19 de ses 30 points dans le dernier quart, permettant aux siens de s’assurer du succès malgré 21 ballons perdus et une adresse extérieur inhabituelle pour ses coéquipiers (2/11). Thompson a inscrit 13 points de suite en dernier quart pour assommer définitivement des Wolves qui accusent le coup après leur excellent début. L’adresse n’était pas là puisqu’ils terminent avec seulement 37.8% contre 50 aux Warriors.

 

La grosse performance de Kevin Love (25 points, 16 rebonds, et 6 passes) n’a pas suffi malgré l’aide de Kevin Martin (23 points). Trop maladroits après la pause et avec un banc absent (10 points à 4/17) les Wolves n’ont pas pu contenir l’attaque et la présence athlétique des Californiens et notamment Andre Iguodala (20 points, 6 passes) et David Lee (22 points, 15 rebonds). Golden State a parfaitement profité des 19 ballons perdus de leur adversaire pour les convertir en 26 points.

 

Pour son retour Harrison Barnes a été précieux avec 14 points à 6/8 en 14 minutes en sortant du banc.

Point négatif pour les Warriors, la sortie sur blessure de Stephen Curry, touché à la cheville. Le meneur a toutefois été rassurant. Il termine avec seulement 5 points.

 

 

warriors2.png

 

 

 

Retour à l'accueil