KevinSeraphin_zps1eb97a97.jpg

D’un côté, les Wizards, qui effectuent un marché très intéressant avec notamment l’arrivée de Paul Pierce dans la capitale. De l’autre, un Frenchie en manque de minutes et menacé de surcroît par l’arrivée de nouvelles poutres dans la raquette. Une équation pourtant résolue hier avec la re-signature du Français pour 3.8 millions de dollars. Le Guyanais squattera donc à nouveau la saison prochaine le jersey des Wizards en compagnie de Garret Temple, autre bencher joueur reconduit par les dirigeants de Washington.

 

Kevin Seraphin sort d’une saison à 4.7 points et 2.3 rebonds en 53 matches, lui qui avait pourtant préféré boycotter l’Équipe De France pour taffer son jeu l’été dernier en vue d’un rôle plus important dans la rotation… 17ème choix de la Draft en 2010, il entamera sa cinquième saison sur la côte Est, en espérant cette fois-ci faire décoller une carrière malheureusement au point mort sous les ordres de Randy Wittman. Et ce ne sera pas chose facile dans une rotation intérieure qui a vu débarquer cet été Kris Humphries et DaJuan Blair, venus s’ajouter à une raquette déjà composée du Brésilien Nene, du marteau Gortat et du fossile Gooden…

 

Autre joueur re-signé par les Wiz’s, Garrett Temple, qui repart pour 2 ans dont une seconde année en option. Ses stats de MVP l’an passé (1.8 points et 1 assist) traduisent peu son investissement défensif et c’est essentiellement pour ceci que l’arrière de 28 ans viendra soulager Bradley Beal, Andre Miller et John Wall quelques minutes par match…

 

Allez hop, 2 de plus. Lentement mais sûrement, les Wizards construisent jour après jour un effectif capable d’aller chercher peut-être mieux qu’une demi-finale de conférence l’an prochain, dans un Est complètement recomposé. Un savant mélange de fougue, d’expérience… et de tourneurs de serviettes. A Kevin désormais de nous faire mentir…

 

 

source texte : yahoo.com

 

 


Retour à l'accueil