kevin-durant-alternate-jersey-thudner-thunder-okc-oklahoma-.jpg

 

Cette saison, Kevin Durant semble sur les nerfs. Malgré son image de nice guy qu’il a construit au fil des années, la star du Thunder a, depuis quelques temps, du mal à garder son calme face aux décisions arbitrales. La preuve : avec 9 fautes techniques récoltées cette saison, il est en tête de la ligue dans ce classement peu glorieux, à égalité avec des joueurs au caractère bien trempé comme Kobe Bryant, Carmelo Anthony, Matt Barnes, Blake Griffin et DeMarcus Cousins.

 

Le joueur se rend compte que cette nouveauté dans son caractère perturbe plus son équipe qu’autre chose. Il est conscient, selon ce qu’il a confié au Oklahoman, qu’il doit arrêter de discuter avec les arbitres :

 

« Je dois juste me la fermer. Je nous grille, mec. Parfois je deviens trop excité, et crie ce que je pense quand je ne devrais pas. Je dois juste me la fermer et jouer au basket. »

 

Il enchaîne ensuite sur les conditions de la faute technique qu’il a reçue lundi dernier, sa dernière en date :

 

« Je n’aurais pas du me la prendre. Je suis juste allé le voir pour lui parler et il me l’a mise. C’est sûrement lié à celles que j’ai eues plus tôt. Maintenant, je pense qu’ils m’ont à l’oeil et guettent celles qu’ils pourraient me siffler. Je dois juste me la fermer et jouer mon jeu en luttant malgré les injustices. »

 

A lui de mettre ses propos en action maintenant. C’est vrai qu’un joueur comme KD, qui est clairement l’un des stars de la ligue, et qui du coup, a souvent la balle dans ses mains, et très souvent victimes de fautes… Parfois non sifflées. Ce genre de leaders doit souvent donner de la voix pour guider ses coéquipiers. Il est donc difficile de changer du tout au tout quand il s’agit de communiquer avec les arbitres. Il suffit d’observer le comportement de Kobe sur un terrain pour s’en convaincre. Mais pourtant, la voix de la raison devra l’emporter s’il ne veut plus pénaliser son équipe…

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil