460x.jpg

 

Que se passe-t-il chez les Jayhawks ? Après avoir remporté dix-neuf de leurs vingt premiers matchs, les joueurs de Bill Self viennent de subir leur troisième défaite de rang, cette fois sur le parquet d’Oklahoma. Malgré le présence du duo composé de Ben McLemore (15 points) et Jff Withey (14 points), Kansas a été battu à la régulière par les Sooners qui avaient quant à eux bien besoin de cette victoire pour solidifier leur tableau de chasse en vue de la March Madness.

 

La première mi-temps a été très serré et aucune des deux équipes n’a eu la possibilité de prendre le contrôle de la rencontre, même si Oklahoma a fait la course en tête le plus clair du temps et est rentré aux vestiaires avec une courte avance de quatre points (38-34). Alors que Kansas devait écraser tous ses adversaires au sein de la Big 12, les vingt premières minutes ont confirmé la fragilité actuelle de l’équipe et cela a sans doute donné une motivation supplémentaire aux joueurs d’Oklahoma. En deuxième période, les Sooners ont été devant au tableau d’affichage de bout en bout, mais ont du craindre le pire après avoir laissé filer une avance de neuf points (57-48, 32e) et vu Kansas revenir à une longueur (60-59) avec un peu plus de trois minutes à jouer. Mais le freshman Je’lon Hornbeak a inscrit sept points dans la dernière minute pour sceller le sort du match et offrir une victoire de prestige à Oklahoma, 72 à 66.

 

Il s’agit de la première série de trois défaites consécutives pour les Jayhawks depuis 2005. Ils laissent également la première place de la Big 12 à Kansas State, leur prochain adversaire. Oklahoma accueille de son côté TCU lors de son prochain match.

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil