john-wall2-660x330.jpg

Après 4 revers consécutifs, Washington a enfin regagné un peu de confiance face à Minnesota cette nuit en l’emportant après une dernière minute cruciale, 104 à 100. Bradley Beal marque 25 points (9/21) et John Wall mène son équipe avec 14 points (5/17) mais 16 passes (record en carrière égalisé).

 

Menés 63-51 à la pause, les Wizards trouvent des solutions dans le troisième quart-temps, qu’ils remportent largement 30 à 18 grâce à un gros apport de Nene (20 points à 7/12) et Marcin Gortat (14 points à 7/10) à l’intérieur face à Kevin Love (25 points 11 rebonds) et Nikola Pekovic (13 points). Le ballon circule beaucoup mieux en seconde mi-temps pour Washington, qui distribue 31 passes sur le match contre 22 pour les Wolves. Ricky Rubio (10 points) ne joue que 19 minutes et ne trouve pas de passes magiques (2 passes) avec un Kevin Martin limité à 11 points (4/17) à ses côtés.

 

Washington est devant d’un point sur un lay-up de Bradley Beal à 10’24 de la fin du match 86-85 avant que Kevin Martin n’égalise à 95-95 partout alors qu’il reste 2’23 à jouer. John Wall inscrit un jump shot à 1’26 pour remettre les Wizards devant 97-95 mais Martin encore une fois, qui avait manqué 12 de ses 15 shoots avant cela, rentre un 3-points qui donne l’avantage 98-97 à Minnesota alors qu’il reste 1’11.

 

Martell Webster (17 points dont 5/10 à 3-points) permet aux siens de repasser devant de deux points à 42 secondes (100-98) de la fin du match grâce à un 3-points sur une passe de Wall. Bradley Beal inscrit ensuite ses deux lancers-francs pour prendre deux longueurs d’avance 102-98 à 12,9 secondes de la fin. L’adresse à 3-points de Washington s’est révélé décisive avec un joli 7/15 alors que Minnesota a arrosé à 10/28 pour 35,7% de réussite.

 

 

 

 

Retour à l'accueil