nets-thunder-game32_5.jpg

La victoire des Nets sur Oklahoma City ou comment transformer un match moyen en un match héroïque par Joe Johnson. L’arrière ultra-clutch de Brooklyn a encore frappé cette nuit et assassine le Thunder 95-93 au buzzer après avoir fait tourner en bourrique Serge Ibaka. Pourtant à ce moment du match, la ligne de stats du joueur n’est pas des plus rassurantes :  7 points à 3/10. Comble du luxe, les Nets ont compté jusqu’à 16 points de retard à la Chesepeake Arena avant d’exulter.

 

Les 29 points de Deron Williams ne sont pas étrangers à ce comeback puisque le meneur score 18 points en deuxième mi-temps même si l’équipe est encore menée 77-61 dans le troisième quart-temps. Paul Pierce termine lui à 18 points. Kevin Durant finit à 24 points (8/13) 4 rebonds et 4 passes. Une deuxième défaite de rang pour OKC qui fait de plus en plus remarquer l’absence de Russell Westbrook.

 

Dans les dernières minutes, Brooklyn inflige un 14-0 à ses adversaires pour prendre l’avantage 93-89, avec 5 points de Paul Pierce et un premier avantage depuis la première mi-temps donné par Deron Williams à 91-89 sur un 3-points. C’est la future victime Serge Ibaka qui égalise à 93 partout à 5,8 secondes au compteur.

 

 

 

Retour à l'accueil