Brooklyn-Nets-guard-Joe-Johnson-7-makes-the-game-winning-ba.jpg

Le moral bien amoché par la sortie sur blessure de Deron Williams (cheville), les Nets sortent la tête de l’eau grâce à un Joe Johnson (13 points à 6/19 et 5 rebonds) toujours aussi clutch qui offre la victoire à Brooklyn (3V-5D) après prolongation 100 à 98 sur un lay-up au buzzer relâché juste à temps face à Phoenix (5V-4D).

 

Égalité 98-98 avec 10 secondes à jouer en prolongation. Balle à Phoenix, dans les mains de Goran Dragic. Le Slovène offre le ballon de la mène au shooteur Channing Frye, qui manque sa cible. Joe Johnson (qui avait déjà égaliser à 30 secondes de la fin avant l’overtime) récupère la gonfle après rebond et court à 100 à l’heure vers le panier alors qu’il reste 4 secondes à jouer. Les Suns décident de ne pas faire faute et c’est la sanction immédiate grâce à un shoot mi lay-up mi-floater de toute beauté !

 

Ainsi malgré une réussite catastrophique à 3 points durant tout le match (2/12), les Nets s’en sortent grâce également à un secteur intérieur vaillant avec Kevin Garnett (4 points mais 14 rebonds) et Brook Lopez (27 points à 9/16 et 7 rebonds dont 25 points en seconde mi-temps). Les Suns n’auront réussi à imprimer leur rythme qu’au premier et dernier quart-temps (29-18 et  25-19) mais les 19 points et 10 passes de Goran Dragic ne suffiront pas à contrer le gros apport du banc de Shaun Livingston avec 18 points et 6 passes. P.J. Tucker (17 points dont 15 dans le 4e) pensait avoir fait le plus gros avec une égalisation à 57 secondes du terme mais ce sont bien les Nets qui repartent avec leur première victoire à l’extérieur de la saison.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil