182409654_76ers_Nets_NSB403.jpg

Une seule chose à retenir de cette victoire 130-94 de Brooklyn sur Philadelphia : Joe Johnson.

L’arrière des Nets était au-dessus cette nuit. 37 points dont 10 shoots à 3-points (record cette saison avec un 10/14 et record de franchise), dont 8 inscrits durant un incroyable troisième quart-temps où il inscrit 29 points (42 points inscrits par les Nets sur 12 minutes !). Le joueur s’est même permis le luxe de ne pas tenter d’égaliser les records de Kobe Bryant et Donyell Marshall (12 3-points) en préférant se reposer alors que son équipe menait tranquillement 100-73.

 

Deron Williams apporte 13 points et 13 passes pour les Nets qui prendront jusqu’à 42 points d’avance pour le 4e victoire en 5 matchs. Le tout sans Brook Lopez, touché à la cheville. Bon, quand on shoote à 21/35 de loin, il n’y a pas franchement besoin de jeu intérieur. Dès le premier quart-temps le sort du match semble décidé. Brooklyn inscrit les 7 premiers points de la rencontre, prend jusqu’à 16 points d’avance et termine sur un 32-22. Même chose dans le deuxième quart, même si les Sixers parviennent à se rapprocher à 10 points 58-48 à la mi-temps. Dure série pour Phila toujours sans Michael Carter-Williams.


Brooklyn n’est plus qu’à un match des playoffs avec un bilan de 9 victoires et 15 défaites.

 

 

 

Retour à l'accueil