chi-lebron-james-joakim-noah-20140324.jpg

Peu bavard et présent dans les médias depuis la fin de la saison et son arthroscopie du genou gauche, Joakim Noah a profité d’un événement organisé par son sponsor pour montrer qu’il n’avait rien perdu de sa motivation. Le leader vocal des Bulls est très ambitieux pour la saison à venir, à l’instar de ses coéquipiers. LeBron James, le recrutement, le retour de Derrick Rose… comme toujours, « Jooks » fait passer sa confiance et sa détermination.

 

Sortis sans grande difficulté par les Wizards au premier tour des PlayOffs, les Bulls avaient montré que même avec une grosse dépense d’énergie et une intensité défensive de tous les instants, ils ne pouvaient pas penser avancer en post season sans joueur capable de mettre le ballon dans le panier adverse, et les espoirs entrevus durant la saison régulière se sont vite envolés. Gar Forman l’a compris, et il a ajouté de nombreuses cartouches offensives à Tom Thibodeau. Joakim Noah a conscience qu’avec le recrutement de Pau Gasol, Nikola Mirotic, Aaron Brooks et la signature du rookie Doug McDermott, les attentes vont être plus élevées autour de la franchise de l’Illinois.

 

Je pense que nous avons eu de très solides ajouts. Je pense que Tony Snell a fait une très bonne Summer League. C’est quelqu’un dont j’attends de l’apport pour nous, tout comme du rookie, (Doug) McDermott. Et puis, vous voyez Pau (Gasol) et (Nikola) Mirotic et tous ces gars, même Aaron Brooks. Tout ce que le front office a fait, et faire revenir nos gars, je pense que cela va être super. – Joakim Noah.

 

Le pivot des Bulls n’a de toute façon jamais remis en cause ses coéquipiers et ne s’est jamais caché derrière un effectif amoindri les saisons précédentes. Lui qui annonçait jouer le titre l’an dernier malgré la blessure de Derrick Rose et le départ de Luol Deng ne va pas revoir ses ambitions à la baisse avec le roster constitué par le front office cet été, même si tel NTM il sait que tout ne sera pas si facile.

 

C’est dur de dire  [que les Bulls sont favoris] parce que beaucoup de choses doivent tourner en votre faveur pour gagner un titre et je le comprends. Mais je sais qu’il s’agit d’une longue lutte; là, pour gagner un titre, il faut prendre étape par étape. Vous devez être concentrés. Vous devez être en bonne santé, vous devez avoir une bonne alchimie dans l’équipe, donc il y a plein de facteurs. Je pense que le front office a mis en place un bon noyau. Et maintenant, la seule chose à faire est de se mettre au boulot et voir jusqu’où nous pouvons aller.Joakim Noah.

 

Pour aller au bout, il faudra certainement à Joakim Noah et aux Bulls passer un obstacle qui s’est régulièrement dressé devant eux les saisons précédentes : LeBron James. Trois des cinq dernières éliminations de Chicago en Playoffs l’ont été face à « King James » (2010 contre Cleveland, 2011 et 2013 face à Miami). « Jooks » en a conscience et même s’il respecte celui qui est un de ses adversaires préférés (ou détestés, c’est au choix), il pense que les Taureaux ont les armes pour battre LeBron et les Cavs.

 

Chaque fois que LeBron met un pied sur le parquet, il change le jeu. Il est le meilleur joueur, mais ceci étant dit, je pense que nous avons une chance de les battre. Et c’est le but. Nous voulons battre LeBron James, nous voulons battre toutes ces équipes qui sont sur notre route. Il est évidemment l’un des plus gros obstacles. – Joakim Noah.

 

Pour cela, pour passer la montagne James, il faudra un Derrick Rose tranchant et surtout en bonne santé. La saison des Bulls repose en partie sur l’état physique du MVP 2011, et même si avec les additions de l’été Chicago est moins dépendant de D-Rose, il est celui qui peut et doit les faire passer au niveau supérieur. Noah est impatient de retrouver son pote sur les parquets après avoir dû composer sans lui durant deux ans.

 

Je pense qu’il est dans le bon état d’esprit. Je pense qu’il est très excité à l’idée de revenir sur le parquet. En tant qu’athlète, la chose la plus difficile que vous puissiez subir est la blessure. Il a clairement dû traverser des épreuves ces deux dernières années, mais il est très concentré et j’ai hâte pour lui de le revoir sur un parquet, de voir ce qu’il va faire au Mondial et ensuite être prêt pour une grosse saison.Joakim Noah.

 

Jooks a souvent déclaré vouloir gagner le titre NBA aux côtés de Derrick Rose. Pour l’instant, le meilleur résultat du duo est une finale de conférence perdue face au Heat de LeBron James en 2011, année du trophée de MVP du meneur chicagoan. Les Bulls avaient déjà à l’époque une vraie profondeur d’effectif mais manquait d’un apport offensif autre que celui de D-Rose. Depuis, les role players ont quitté le navire (Omer Asik, Ronnie Brewer, Kyle Korver…) et les blessures ont souvent mis fin à tout espoir de performance du côté de la Windy City.

 

À l’aube de la saison 2014-15, l’effectif proposé à Tom Thibodeau est le meilleur qu’il ait eu à sa disposition depuis ses débuts en tant que head coach, même avec un Derrick Rose à 70% de ses moyens. Jimmy Butler, Tag Gibson et Joakim Noah ont tous franchis des paliers et ils ont été rejoints ces dernières semaines par des joueurs talentueux. Suffisant pour que coach Thibs et ses hommes passent sur le corps de LeBron James et des Cavaliers ? « Jooks » en est convaincu. Vite, que la saison commence.

 

 

Source : ESPN.com

 

 

 

Retour à l'accueil