Z_20120721-215721-1.jpg

Photo : Nando De Colo artisan du succès français. 

 

Pour les 150ème sélections de ses vétérans Boris Diaw et Florent Pietrus, l’Equipe de France s’est imposée avec la manière face à une sélection brésilienne relevée comptant de nombreuses stars NBA dans ses rangs. Une victoire de bon augure à quelques jours du départ pour Londres.

 

Sonia Rolland, la marraine du basket français, présente à ce match réalise le coup d’envoi. Au démarrage l’Equipe de France peine à percer la défense brésilienne. Les Bleus enchainent les mauvaises passes qui profitent aux brésiliens qui leur infligent un 8-2. Mais très vite, Mickaël Gélabale (10 pts, 6 rbds) et Tony Parker reviennent à la charge et arment derrière la ligne pour recoller au score. A la fin du premier quart temps, la France, dans le sillage de Tony Parker qui score 10pts en 8’30, compte quatre points d’avance (19-15, 10’).

 

Le deuxième quart temps est lancé et c’est dans le secteur intérieur que tout se joue, à l’image du duel entre Kévin Séraphin et Nene Hilario (12pts, 4 rbds), coéquipiers aux Washington Wizzards. Mister K (8 pts, 4 rbds) s’impose deux fois de suite. Ali Traoré, qui signe son grand retour en Equipe de France après une convalescence d’un mois égalise dès son entrée sur le terrain (30-30, 16’). C’est un adversaire de taille que la France a rencontré hier soir au Rhénus. Le Brésil fera partie des sérieux outsiders pour une place sur le podium à Londres, mais les Tricolores comptent bien tenir le rythme, quelques jours seulement avant le grand départ pour l’aventure olympique. A la mi-temps, le score est de 41-39 en faveur de la France.

 

Z_20120721-220021-2.jpg

 

Les Français ont réalisé une belle première mi-temps. A 9/9 aux lancers-francs, ils font aussi jeu égal dans le secteur dans lequel ils péchaient depuis le début de la préparation, le rebond (14 pour chacune des deux équipes). Mais au retour des vestiaires, la donne change. Marcelo Huertas (12pts) et ses coéquipiers infligent de nouveau un 9-0. Tandis que Guilherme Giovannoni (9 pts, 3/5 à 3pts) s’illustre à trois points, une magnifique passe de Nando De Colo sur Ronny Turiaf (8pts, 5 rbds) pousse la sélection brésilienne au temps mort (49-52, 25’). Néné Hilario et Anderson Varejao maitrisent le secteur intérieur et sont impitoyables sous le cercle. Les Bleus reprennent dix points de retard (55-65, 30’).

 

Les Français qui étaient en perte de vitesse dans cette fin de troisième rebondit très vite. Nando De Colo (13pts, 4 pds, 3 int), chaud bouillant s’illustre dans tous les secteurs. Passes décisives, interceptions et à la finition, il relance définitivement son équipe. Tandis que Yannick Bokolo saute sur tous les ballons, Florent Pietrus (9pts, 7 rbds) chasse la balle sous le cercle. Il reste 2 minutes de jeu, le score est de 76-72. Hier soir, le rebond est une affaire d’équipe et dans le money time, les Bleus enflamment le Rhénus. 

 

La France finit par s’imposer 78 à 74  face à une équipe brésilienne très compétitive qu’elle retrouvera peut être lors des Jeux Olympiques. Une victoire qui fait du bien, quelques jours seulement avant leur départ. Tony Parker (22pts, 7 fautes provoquées et 2 pds hier soir) et ses coéquipiers joueront un ultime match de préparation ce lundi au Rhénus face à l’Australie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil