581147_10151047494524280_2093315982_n.jpg

 

États-Unis 81 - 56 Croatie

Dans un début de match électrique et du très haut niveau devant plus de 12000 spectateurs, les Américaines pourtant archi favorites de ces Jeux Olympiques de Londres se sont mis en grande difficulté par une équipe Croate revancharde, sans doute transfigurée par sa lourde défaite face à la Dream Team il ya de cela quelques jours lors de la phase de préparation.

 

Les Croates bien en place défensivement avec une bonne agressivité ont posées énormément de difficultés aux joueuses du coach Geno Auriemma. Après un 9-0 infligé aux Croates grâce à un bon début de match de la meneuse des Lynx Minnesota Lindsay Whalen, l'on assiste a un retournement de situation complètement imprévisible, la maladresse Américaine face à un réveil de très grande classe de l'équipe Croate pratiquant le plus beau basket féminin du jamais vu en plus de cela face à la Dream Team USA excusez du peu! Un véritable coup de tonnerre pour le banc Américain, car faut-il encore le rappeler, les Américaines ont sévèrement corrigées cette équipe Croate il ya seulement quelques jours lors d'un match amical à Istanbul en Turquie.

 

Personne n'aurait parier sur un début de match aussi serré et étincelant. Les Américaines ont sans doute connues le match le plus difficile de leur histoire face à une démonstration collective de l'équipe Craote juste de très grande classe. Le public est debout, applaudit chaque missile tomahawk de Jelena Ivezic déclenchée derrière la ligne des trois-points, malgré la réponse de Diana Taurasi, rien n'arrête les Croates qui sont complètement déchaînées et se battent sur chaque possession face aux Américaines condamnées à puiser dans leurs réserves pour rivaliser à cette puissance collective Croate. Tina Charles va apporter la réponse mais cela ne suffise pas car les Croates restent dominantes au rebond et très efficace derrière la ligne des trois-points mais aussi sous le cercle.

 

Dos au mur, la Dream Team USA va tout tenter, à l'image de Angel McCoughtry auteur de trois paniers consécutifs dans le quatrième quart et d'une Tina Charles très précieuse qui a su apporter de la fraîcheur dans la peinture avec Swin Cash. Une chose est sure, c'est dans les moments difficiles que l'on connait le talent des grands joueurs et ce soir, la Dream Team USA a bien ces athlètes là pour faire la différence avec Maya Moore, Candace Parker mais surtout l'infatigable Tamika Catchings auteur d'un superbe panier bien travaillé dans le périmètre. Les Américaines s'envolent définitivement dans la rencontre à cinq minutes de la fin du match avec un nouveau changement décisif du coach Geno Auriemma faisant rentré cinq autres joueuses (Tamika Catchings, Candace Parker, Angel McCoughtry, Sue Bird, Maya Moore).

 

Les Croates épuisées réagissent par intermittence à l'image de Marija Vrsaljko auteur de 19 points et en face, une équipe Américaine plus en confiance et sure de sa victoire démontre tout son talent en faisant le show. Ce match nous a livré deux enseignements, l'un, c'est la force mentale et physique de la Dream Team USA qui semble insurmontable par ses adversaires, l'autre enseignement, est le niveau de jeu très élevé de l'équipe Croate qui en vue de sa prestation face aux Américaines a les moyens de créer la sensation dans ces Jeux Olympiques. En tout cas, si les Croates jouent comme elles l'ont fait aujourd'hui, elles pourront prétendre au paudium. Affaire à suivre...

 

Sérieusement bousculé par la Croatie, les Américaines ont confirmées leur statut d'archi favori pour une cinquième médaille d'or Olympique d'affilée. Les prochains adversaires de la Dream Team USA sont prévenus car pour les battre, il va falloir jouer à un très haut niveau pendant 40 minutes de jeu sans relâchement.

 

Tina Charles a été la meilleure joueuse de la Dream Team USA avec 14 points et 10 rebonds en 25 minutes de jeu, Angel McCoughtry ajoute 13 points, 3 interceptions et 3 rebonds en seulement 11 minutes, Candace Parker 11 points et 13 rebonds en 24 minutes, Tamika Catchings 10 points et 5 rebonds en 22 minutes, Lindsay Whalen ajoute 9 points, Diana Taurasi 8 points, 3 rebonds et 3 passes décisives, Sue Bird 5 points, Maya Moore 4 points et 5 rebonds.

 

Du côté de la Croatie, l'intraitable et l'infatigable J. Ivezic termine avec 22 points et 3 rebonds en 40 minutes de jeu, M. Vrslajko ajoute 19 points.

 

Cette belle victoire permet aux Américaines de prendre la tête du groupe A devant la Chine qui a battu un peu plutôt la République Tchèque sur le score de 66-57.

 

Voici quelques images du match

 

 12_woly_charles_072812_670.jpg

 149440279_crop_exact.jpg

 149440626_crop_exact.jpg

149441687.jpg

 

149442361.jpg

 

149442366.jpg

 

149442370.jpg

149441734.jpg

149441755.jpg

149442372.jpg

149441779.jpg

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil