maxresdefault.jpg

Drafté il y a deux ans par les Knicks, Kostas Papanikolaou avait choisi de rester en Europe. Bien lui en a pris car il a remporté deux titres consécutifs en Euroligue avec l’Olympiakos avant d’aller goûter aux délices catalans pour une saison au sein du grand Barça conclue par un nouveau titre : celui de champion d’Espagne.

 

Pressenti il y a quelques semaines, le transfert du jeune ailier grec est donc officiel avec un contrat de deux ans à la clé. Papanikolaou devrait percevoir la modique somme de 4,8 millions de dollars la première saison alors que la seconde année de son contrat, à 4,6 millions de dollars, est optionnelle pour les Rockets. Il rejoint ainsi son ancien partenaire américain Joey Dorsey avec lequel il a remporté un titre d'Euroleague sous les coleurs de l'Olympiakos et un titre de champion national espagnol (Liga Endesa) avec le FC Barcelone.

 

Joey-Dorsey-Kostas-Papanikolaou_ARAIMA20131022_0141_4.jpg

C’est tout de même très cher payé pour un joueur, certes deux fois champion d’Europe, mais qui ne tournait qu’à 6 pts, 4 rbds et 1 pd de moyenne en Liga ACB.

 

 

 

Retour à l'accueil