613x459--17-.jpg

 

Golden State a dû s’arracher pour sécuriser cette victoire qui s’est dessinée dans les tous derniers instants du match. En face, les Wizards, voulant capitaliser sur leur succès face au Heat, n’était pas venu pour faire de la figuration. Mais les californiens ont bien géré la fin de match et s’imposent 101 à 97 grâce à un contre décisif de Festus Elezi à quelques instants du buzzer.

 

Bien qu’ils aient rendu le ballon à leurs adversaires 19 fois pendant la rencontre, les Warriors d’un grand David Lee (24 points 17 rebonds) ont réussi à s’imposer face à la pire équipe de la NBA, bien épaulé par ses jeunes joueurs extérieurs Klay Thompson & Steph Curry (23 et 22 points respectivement).

 

Avec la blessure de leur meneur AJ Price en tout début de rencontre, les Wizards s’en sont remis à Jordan Crawford à la mène et il a répondu présent : 22 points, 8 passes et 7 rebonds dans la rencontre, il a été – de loin – le meilleur joueur des joueurs de la capitale fédérale. Le rookie Bradley Beal (17 points, 6 rebonds, 6 passes) a lui manqué volontairement son dernier lancer franc pour tenter de récupérer un rebond offensif pour égaliser à une poignée de secondes de la fin : lorsque le ballon lui retombe miraculeusement dans les mains, il rate un panier facile, contré par Ezeli donc, et les Wizards perdent le match.

 

Pas de troisième succès pour DC cette saison (2-15) après la victoire inespérée face aux champions en titre. Ils attendent tous bien évidemment le retour de John Wall : Randy Wittman a confessé que même sa propre mère lui envoie un message chaque jour pour savoir quand le premier choix de la Draft 2010 sera de retour.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil