11032012_landry_670.jpg

 

Au terme d’un match des plus intenses (7 fautes techniques), les Warriors ont eu raison des Clippers, au bout du suspense, 114 à 110. Deux lancers-francs de Stephen Curry ont clos l’affaire, la tentative finale de Jamal Crawford à 3 points ne trouvant pas la cible.

 

Les Warriors ont mené le match du début à la fin, sous l’impulsion d’un Carl Landry en état de grâce (23 points, 10 rebonds). Le collectif était au rendez-vous, en attestent les performances de David Lee (8 points, 12 rebonds), Jarrett Jack (16 points, 7 assists, 6 rebonds), Klay Thompson (17 points, 8 rebonds) et Stephen Curry (23 points). Golden State s’est régalé dans la peinture, avec 48 points contre 32. Coincidence (ou non), Ronny Turiaf, pourtant actif, n’a pas été utilisé par Vinny Del Negro.

 

En face, une dynamique commence à s’installer dans le quotidien des résidents du Staples Center, autour de trois joueurs, qui ont encore une fois porté les Clips sur leurs épaules. Chris Paul (27 points, 10 assists), Blake Griffin (19 points, 11 rebonds) et Jamal Crawford (27 points, 4 sur 8 derrière l’arc), encore une fois meilleur scoreur de l’équipe sans être titulaire. CP3 et lui ont ramené les siens à eux-seuls dans le dernier quart-temps, malheureusement en vain. Le titre de 6e Homme est largement envisageable.

 

 Mark Jackson, qui devait, nous le rappelons, se passer de Brandon Rush, out pour un bon moment, a, en conférence de presse, apprécié la performance et l’état d’esprit de ses troupes.

 

DSC00220.jpg

 

« C’est une grande victoire, nous avons affronté une très bonne équipe, avec des excellents joueurs. Je suis fier de mes gars, parce qu’ils se sont battus. Tout n’a pas été parfait, mais ils sont allés chercher cette victoire, et nous savons combien il est difficile de gagner à l’extérieur, face à des équipes aussi fortes. »

 

« Je suis satisfait de tout le monde. Je sais que ça fait très langue de bois, mais les faits sont là. Steph Curry, qui a joué 43 minutes, en défendant le surement meilleur meneur de la ligue, Jarrett Jack, qui a parfaitement pris soin du ballon en attaque, Harrison Barnes (10 points, ndlr), qui tente des choses, qui n’a pas peur, Carl Landry, qui score et qui capte des rebonds, Richard Jefferson, qui s’est battu du début à la fin… Je pourrai continuer longtemps… C’est une grosse victoire pour nous en tant qu’équipe. »

 

Les Highlights:

 

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil