156404091--1-.jpg

 

Chris Kaman (2m13, 30 ans) est indisponible, suite à une commotion. A l’entraînement, le pivot allemand est retombé violemment et sa tête a heurté le parquet.

 

Dans ce cas très particulier de blessure, ce n’est pas au joueur, ou au staff médical des Mavericks de décider du retour ou non de Kaman. C’est la NBA qui a la décision finale du retour ou non d’un joueur ayant subi une commotion.

 

Kaman a très ouvertement exprimé son mécontentement face à la NBA, et les tests pratiqués afin de juger si quelqu’un est apte ou non.

 

« Je dois passer le test demain, » a déclaré Kaman au Dallas Morning News. « C’est le test le plus stupide jamais fait. Pendant plusieurs années en NBA, ils ne faisaient jamais ce genre de test, et là, ils sortent de nul part un protocole débile pour les commotions. En attendant, j’essaie de faire tout ce qu’il faut avant de pouvoir passer le test. »

 

Pourquoi effectuer des tests ? Tout simplement pour que les médecins décrétés par la NBA autorisent ou non le joueur à reprendre.

 

« J’ai toujours un petit peu mal à la tête. J’espère que ca va s’améliorer. Je vais passer le test, le réussir, et je pourrais être de retour sur les parquets tôt ou tard. Je suis fatigué de rester de côté. Je préférerais jouer, mais dans le même temps, je comprends qu’il y a un processus strict pour protéger les gens. »

 

Malgré les critiques exprimées par les joueurs ayant eu des commotions, ce système imposé par la NBA permet de protéger les joueurs, afin qu’il n’y ait pas de complications par la suite. C’est bien là l’essentiel.

 

 

 

 

Retour Ă  l'accueil