ga.jpg

Galatasaray Istanbul 78-70 Unicaja Malaga       

 

19-16 | 40-39 | 55-53 | 78-70

 

Galatasaray démarre de façon idéale le match laissant Malaga aphone pendant qu’eux marquent 7 points. Malaga prend alors un temps mort et visiblement l’idée fut bonne puisque peu après Malaga mène 7-8. Carlos Arroyo continue d’alimenter la marque permettant à Galatasaray de conserver un petit écart  19 à 16.

 

Nik Caner-Medley va ensuite mettre Malaga dans le bon sens, lui permettant ainsi de passer devant et épaulé par Jayson Granger, les espagnols vont prendre 8 points d’avance, mais Ender Arslan va enchainer les paniers comme des perles et finalement c’est bien Galatasaray qui vire en tête à la mi-temps.

 

Malik Hairston et Carlos Arroyo vont garder Malaga à distance, mais Carlos Suarez va de nouveau accélérer et infliger un 0-8 aux turcs pour repasser devant 51-53. Non contents de passer devant, le banc de Malaga va se voir sanctionné d’une faute technique et Carlos Arroyo ne va absolument pas se priver pour à nouveau prendre l’avantage de deux points 55-53 après 30 minutes de jeu.

 

Galatasaray pourrait distancer Malaga en ce début que dernier quart temps, mais non, ils écopent eux aussi d’une technique sur le banc. Zoran Erceg inscrit ses seuls points de la rencontre, mais remet Galatasaray sur les bons rails. Carlos Suarez et Nik Caner-Medley ont beau faire, les turcs ont pris la mesure de Malaga et ne les laissent pas revenir pour s’imposer 78-70.

 

Furkan Aldemir est le meilleur joueur de la rencontre en cumulant 8 points  et 12 rebonds pour 20 d’évaluation.

 

Nik Caner-Medley sort encore une fois un match de très bonne facture avec 14 points et 5 rebonds pour 16 d’évaluation.

 

 

Retour à l'accueil