Florent-Pietrus-contre-la-Serbie.jpg

Après une deuxième phase difficile, marquée par deux défaites face à la Lettonie et la Serbie, les Bleus se sont ressaisis en quarts de finale de l'EuroBasket, au point de sortir du tournoi le pays hôte, la Slovénie (72-62), mercredi soir. Si la France a réussi à déjouer le piège tendu par les Slovènes, c'est en partie grâce au rôle défensif joué par Florent Pietrus dans un moment important du match. En effet, ce défenseur dans l'âme est l'un des hommes clés de l'ombre au sein du roster français. Moins médiatisé que Tony Parker, Florent Piétrus  s'occupe des détails invisibles, souvent importants pour remporter un match.

 

"Je pense que l’expérience a parlé. On ne s’est jamais affolé, on a posé notre jeu, fait le moins d’erreurs possibles", explique Florent Pietrus sur le site de la FFBB, à propos d'un match qui a été tendu et serré.

 

Les Tricolores voient désormais plus loin et veulent maintenant prendre leur revanche sur l'Espagne e, demi-finales. "On peut vraiment être satisfaits de ce qu’on a fait. La première bonne nouvelle c’est qu’on est qualifié pour la Coupe du Monde. Mais le travail n’est pas fini. Il y a encore deux matches à aller chercher", prévient Pietrus.

 

 

 

Retour à l'accueil