888427f4f4.jpg

 

Les Reds d'Olympiacos, champions d'europe 2012 ont pris le dessus hier dans leur chalet face aux Greens du Panathinaikos sur le score de 84-78 dans le premier match de la finale des playoffs du championnat de Grèce.

 

Dans une rencontre avec grande intensité, le Panathinaikos a su pourtant tenir la cadence dès les premières minutes du jeu en étant très bien en place sur le plan défensif mais à 2 minutes de la pause, les reds mettent le pied sur l'accélérateur à l'image de trois tirs consécutifs derrière la ligne des trois-points de Kostas Papanikolaou et Georgios Printezis. Le score à la pause était de 41-33 en faveur des reds.

 

De retour des vestiaires, on a ssisté à un retour flamboyant de la Green Team du Pana mais Olympiacos ne lâche rien, conserve son avantage grâce à un étincelant Georgios Printezis auteur de 18 points et un Kostas Papanikolaou (16 points, 8 rebonds, 2 assists) toujours impressionnant depuis le Final Four de l'Euroleague. Les deux joueurs ont sans doute causé un énorme difficulté à la défense du Panathinaikos.

 

888475f4f4f--1-.jpg

 

Le Panathinaikos a réussi pourtant sa première mission qui était celle de mettre sous écrou le meneur amblématique Grec Vasilis Spanoulis qui termine la rencontre avec 9 points, 5 passes décisives et 5 interceptions.

 

 

Le Pana a sans doute laissé filer ce match par des erreurs individuelles car collectivement, le "trèfle" était dans le tempo mais comme à l'image de la demi-finale de l'Euroleague face au CSKA, les erreurs sont venu d'une individualité incessante, ce qui leur a coûté la victoire dans ce premier duel.

 

 

Kostas Papanikolaou a été désigné le MVP de la rencontre.

 

Du côté de Panathinaikos, Ian Vougioukas a aidé les siens avec 20 points, Dimitris Diamantidis 15 points, Stratos Perperoglou 12 points, Mike Batiste 10 points, Nick Calathes 7 points, Steven Smith, Kostas Kaimakoglou 4 points, Romain SATO 3 points, 5 rebonds et 2 Interceptions.

 

 

Le prochain rendez-vous est donné pour le jeudi 24 mai à 19H 00 (heure locale) dans le stadium Olympique d'OAKA du Panathinaikos, tenant du titre. On doit s'attendre à une bonne réaction des greens qui veulent absolument conserver ce dernier titre.

 

 

Réaction d'après match de l'International Centrafricain Romain SATO:

 

 

"Nous ne pouvons pas dire grand-chose pour une telle confrontation, parce que si on regarde les statistiques individuels, nous avons fait beaucoup d'erreurs. Fondamentalement, nous avons seulement deux jours pour se préparer, parce que la deuxième épreuve très compliquée sera dans le Stade olympique ", at-il dit en vue du Stade olympique (24/5) et a ajouté ceci: ". Je n'ai pas besoin des mots, mais la réaction"

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil