7266_big.jpg

 

Philippe Namyst, coach du BC Orchies : « La différence s'est faite sur des petits détails et la zone de Charleville nous a perturbés. Le passage de Belser en numéro 4 également. Nous avons manqué de lucidité avec parfois des fautes inutiles. Aujourd'hui (samedi, NDLR ) tout était en place pour nous permettre de gagner et on n'a pas su le faire... Après un premier quart temps qui aurait dû nous permettre de tuer le match, on s'est planté et à l'arrivée, nous avons eu trop de pertes de balle, des loupés et des fautes... Le basket se joue aussi dans les détails ! C'est une grosse déception car nous avons fait une excellente seconde partie de championnat. On n'a pas su terminer correctement. Cette saison, j'ai dû utiliser sept nouveaux joueurs, ce n'est pas rien ! Espérons que nous saurons en tirer des leçons. »

 

 

 

• Francis Charneux, coach de Charleville : « Je suis content, bien entendu après avoir pris quatre "tartines" par le passé contre Orchies. On savait Orchies supérieur mais mes joueurs ont accepté de faire une défense qui a déjoué les plans et le jeu adverse. Au début, on n'était pas dans le rythme, dans la mécanique, dans le travail, pour se donner de bons shoots... Mais on n'a pas été bouffé au rebond. Gouez, pas mauvais, a dû être mis en attente de à cause de ses fautes et notre défense a ensuite limité l'écart. Belser que j'ai replacé à l'intérieur a déstabilisé Orchies de belle manière. Bien sûr que je suis satisfait avec notre belle prestation au rebond et une victoire avec 35 % de réussite aux tirs. »

 

 

• Sylvie, supportrice du BCO : « J'ai vécu difficilement cette défaite. On avait 11 points d'avance et on est battu d'un point ! Nos joueurs ont craqué mentalement avec des erreurs de coaching... Pourquoi ne pas avoir fait jouer Olivier Gouez plus longtemps ? Pourquoi faire entrer des joueurs non motivés ? Après il y a eu les balles perdues, les mauvaises passes, les gestes inutiles... Bluntt a fait un gros match, tout comme Pétrovic. Pour les autres, ça été plus difficile ! Nos joueurs avaient-ils la motivation pour monter ? Néanmoins je reviendrai la saison prochaine voir mes favoris en espérant de bons recrutements bientôt. »

 

 

• Bernard, supporter du BCO : « Le basket, c'est ma passion ! C'est une défaite d'un point... On ne peut pas en vouloir à personne. Charleville a su habilement profiter des faiblesses d'Orchies avec 19 pertes de balle que voulez-vous ? Charleville n'était pas le plus fort mais il a gagné, c'est ce qui compte ! Nous, on aurait dû tuer le match avant la première mi-temps, le faire basculer définitivement. On n'a pas su ! maintenant, on va repartir sur de nouvelles bases, avec de nouveaux joueurs en gardant un socle solide. J'espère que la saison prochaine, on pourra accéder directement à la Pro B. Un autre regret : Charleville monte. Donc, il y avait de la place pour qu'on y arrive, mais c'est la loi du sport. »

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil