fb-ulker-fc-barcelona-meet-again.jpg

Si l'on suivra de près ce soir le déplacement de l'Anadolu Efes Istanbul à Strasbourg ainsi que celui de Nanterre dans le stade mythique du Partizan Belgrade, un autre match explosif sans doute l'affiche la plus alléchante de cette deuxième journée opposera le Fenerbahçe de Zeljko Obradovic au FC Barcelone de Xavi Pascual.

 

Un duel entre deux favoris pour le Final Four 2014

 

L'Ulker Sports Arena s'affiche déjà à guichet fermé car plus de 15000 spectateurs istanbuliotes sont attendus ce soir. Barcelone qui reste sur trois victoires obtenues sur le fil en Liga Endesa et en Euroleague lors de la réception du Partizan Belgrade, devra relever son niveau de jeu s'il veut chuter la redoutable équipe du Fenerbahçe, invaincue en toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. La tâche s'annonce très compliquée pour les partenaires de Juan Carlos Navarro face au rouleau compresseur istanbuliote. Avec des joueurs de très grande classe internationale comme Bo McCalebb, Bojan Bogdanovic, Linas Kleiza, Luka Zoric, Emir Preldzic, Omer Onan, Gasper Vidmar et Nemanja Bejlica pour ne citer que ceux-là..., le Fener possède actuellement l'un des meilleurs rosters du continent européen emmené par certain Zeljko Obradovic, l'un des coachs les plus titrés de la planète. En face du légendaire serbe, sera l'expérmenté coach catalan Xavi Pascual, déjà vainqueur de l'Euroleague en 2010. Les deux hommes se connaissent parfaitement en Euroleague. On se dirige donc vers un duel entre deux styles différents avec un Zeljko Obradovic fidèle à ses principes et à ses valeurs, de l'autre côté un Xavi Pascual toujours serein. 

 

Barcelone à des sérieux arguments individuels mais il faudra un "La Bomba" à 100%

 

Sur le papier, les catalans ont des sérieux arguments à faire valoir. Comme le Fener, Barça possède actuellement l'un des rosters les plus riches du vieux continent. Juan Carlos Navarro, Joey Dorsey, Ante Tomic, Kostas Papanikolaou, Marcelinho Huertas, Victor Sada, Maciej Lampe, Erazem Lorbek, Alejandro Abrines et Bostjan Nashbar sont tous des joueurs confirmés en Euroleague même si la chimie n'est pas encore au point. Si "la bomba" joue avec ses 100% de moyen, Barcelone peut espérer frapper un grand coup, même si la tâche ne s'annonce pas facile. Jusque là, le Fener est l'une des équipes redoutables de la compétition, pratiquant un basket-ball spectaculaire avec beaucoup d'efficacité.

 

Pronostic de la rédaction: Victoire du Fenerbahçe. Sur ce que les deux équipes nous ont montrées jusque là, le Fener semble la mieux armée pour l'emporter. Même si le FC Barcelone possède des sérieux atouts individuels, on voit mal les catalans tenir la cadence physiquement pendant toute la rencontre face au chef d'oeuvre de Zeljko Obradovic

 

 

 

 

Retour à l'accueil