agooo.png

 

Selon les dernières informations, le jeune meneur Chinois Guo Ailun (18 ans, 1.92 m) serait prêt à rejoindre le Panathinaikos Athènes.

 

Depuis le début du mercato, le Panathinaikos a fait savoir qu'il allait acquérir un joueur Chinois et il semble être le meneur Guo Ailun. Selon une information venant de Eurohoops, les deux parties sont proches d'un accord. Ce qui reste au Pathinaikos, c'est de trouver un accord avec le club chinois de Liaoning Dinosaurs et la Fédération Chinoise de Basket-ball.

 

La même source indique que le Panathinaikos est optimiste que l'accord sera finalisé bientôt et pour l'instant, aucune annonce officielle de la part du club grec.

 

Guo Ailun sera non seulement le premier joueur Asiatique à évolué en Euroligue mais en aussi en Europe.

 

Meilleur marqueur du Mondial U17

 

Guo Ailun a explosé aux yeux des différents recruteurs à l'été 2010. Il mena à cette occasion la Chine jusqu'en quart de finale du championnat du Monde des moins de 17 ans, un tournoi dont il a terminé meilleur marqueur. Il alignait en moyenne 22,4 points à 49,6% (dont 33,3% à trois-points), 4,9 rebonds et 5,5 passes en 34 minutes. Il ne passa qu'une fois sous la barre des 20 points, face aux Etats-Unis (3 points à 1/3 en 23 minutes). 

 

Dans la foulée, il a participé au Mondial en Turquie, étant à 17 ans le plus jeune joueur de la compétition. Il a joué 9 minutes contre la Russie (2 points à 1/2) et 14 minutes face à la Turquie (0 point à 0/2).

 

Reperé après cet été remarqué, il a été invité quelques mois plus tard, en avril 2011, au Nike Hoop Summit. Coéquipier d'Evan Fournier dans la sélection du «reste du Monde», il a joué 16 minutes, pour 4 points à 1/5, 3 rebonds et 1 passe.

 

L'été dernier, il était de nouveau le leader de la Chine pour le Mondial des moins de 19 ans. Son équipe a cette fois été éliminée dès le premier tour, mais en cinq matches il a assuré de jolies moyennes de 15,0 points à 55,6% (dont 29,4% à trois-points), 3,6 rebonds et 2,8 passes en 27 minutes. Comme au Mondial U17, il a aligné les paniers à chaque rencontre sauf contre le Team USA, qui lui a fait passer un mauvais moment (0 point à 0/1 en 11 minutes).

 

Il était aux Jeux

 

La saison écoulée, avec son équipe de Liaoning, il a tourné en CBA à 8,6 points (54,8% à deux-points, 28,1% à trois-points), 2,0 rebonds et 3,2 passes en 21 minutes. Cet été, il a pris part à trois rencontres aux Jeux Olympiques de Londres : 10 minutes contre la Russie (0 point à 0/1), 26 face au Brésil (8 points à 4/7 et 2 rebonds) et 5 contre la Grande-Bretagne (2 points à 2/2 aux lancers-francs).

 

La saison prochaine, au minimum, il portera donc toujours le maillot de Liaoning. Le fait que le Panathinaikos se soit manifesté pour le recruter prouve que le talent du garçon est reconnu en Europe, continent où il était d'ailleurs dans le radar de plusieurs équipes. Sa sélection au Hoop Summit indique qu'aux Etats-Unis également, le meneur intrigue. Ailun Guo n'a peut-être pas fini de faire parler de lui.

 

Ses meilleures actions en 2011-12

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil