tony-parker-asvel-lyon-villeurbanne-president.jpg

Engagés dans le tournoi de qualification pour l'Euroligue, l'ASVEL et Strasbourg ont été épargnés pour leur premier match et pourraient se rencontrer en demi-finale. Présent, Tony Parker s'est montré satisfait du tirage.

 

En préambule du tirage des poules du tableau principal de l'Euroligue qui a lieu ce jeudi à Barcelone, les équipes engagées dans le tour de qualification ont connu leur sort. L'ASVEL, représentée par Tony Parker, président de l'ASVEL, et Strasbourg ont ainsi connu le nom de leur premier adversaire pour le premier tour du tournoi de qualification (du 23 au 26 septembre) qui verra son vainqueur rejoindre les poules du tournoi principal. L'ASVEL a hérité pour son premier match d'Ostende, qui accueillera l'événement, et Strasbourg devra affronter Riga. Les deux clubs de Pro A, s'ils sortent vainqueurs de cette première rencontre, devront en découdre en demi-finale.

 

Tony Parker : «Je suis très content»

 

Interrogé à l'issue du tirage, Tony Parker était très content du sort réservé à son équipe : «C'est un très bon tirage. Je prépare mon futur et il faut être compétitif. On va jouer Ostende dès notre premier match, l'équipe qui reçoit le tournoi. Je suis né en Belgique alors l'histoire est sympa. C'est un bon tirage car on évite Kazan et Jérusalem qui sont deux grosses équipes et on ne peut en affronter qu'une des deux dans une éventuelle finale».

 

Le tirage au sort du tour préliminaire

 

Quarts de finale :


Unics Kazan (RUS) – Gora (POL)

Hapoël Jerusalem (ISR) – CEZ Nymburk (RTC)

ASVEL (FRA) – Telenet Oostende (BEL)

Riga (LET) - Strasbourg (FRA)

 

draw-image-qr14-15

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil