portada

C'était une nuit palpitante avec des matchs de très grande classe et à la fin, un tableau alléchant des playoffs (séries éliminatoires). Oui, c'est ce que tout le monde attendait lors de cette dernière journée du Top 16 de l'Euroleague Turkish Airlines. Sans plus attendre voici le tableau de ses séries éliminatoires avec en premier les noms des équipes qui auront l'avantage du parquet: Barcelone - Panathinaikos, Real Madrid - Maccabi Tel-Aviv, l'Olympiakos Le Pirée - Anadolu Efes Istanbul et le CSKA Moscou - Caja Laboral Vitoria. Les playoffs seront disputé à partir du mardi 9 jusqu'au 18 Avril prochain au meilleur de cinq matchs et les quatre derniers survivants se qualifieront pour le Final Four qui aura lieu à l'O2 Arena de Londres du 10 au 12 mai 2013.

 

Il est donc possible d'avoir une demi-finale entre le Real et le Barça lors du Final Four de Londres et aussi une revanche de la dernière finale entre l'Olympiakos et le CSKA. Cependant, nous sommes encore très loin de là et pour le moment nous devons chérir cette nuit incroyable du jeudi 4 Avril.

 

981653_0.jpg

News Basket Bêafrika MVP

 

Kostas Papanikolaou

 

Espérons que vous avez tous apprécié les performances de ce jeune joueur du haut de ses 22 ans. Dans le jeu le plus crucial de la saison pour l'Olympiacos, Pap a cumulé 21 points dont 6/6 derrière la ligne des trois-points, 12 rebonds, 2 interceptions, 2 blocs, 1 passe décisive et 37 d'évaluation en 32 minutes, permettant aux reds de s'imposer face à  la redoutable équipe russe de Khimki Moscou. Le seul problème pour l'Olympiakos est que si Papanikolaou continue à jouer à un tel niveau, alors ça sera juste une question de temps pour que les Blazers l'ajoutent dans leur roster en NBA. Déjà champion d'europe avec l'Olympiakos en mai 2012, Kostas Papanikolaou a été drafté à la 48e position par les New York Knicks lors de la Draft 2012.

 

 

Meilleur Cinq de la soirée:

 

Sergio Llull : Il réussi à voler la vedette à Rudy Fernandez dans la victoire du Real Madri face à l' Anadolu Efes avec 16 points, 6 passes et 4 rebonds.

 

Alex Abrines : Avec la blessure de Navarro, le jeune prodige espagnol Abrines (20 ans) a émergé comme meilleur marqueur de Barcelone, avec 21 points dans la plus grande nuit de sa carrière en Euroleague, permettant aux Catalans de battre le Maccabi Electra Tel-Aviv.

 

Kostas Papanikolaou : Le meilleur match de sa carrière à ce jour en Euroleague

 

Viktor Khryapa : "Monsieur tout faire" du CSKA a été le meilleur marqueur de son équipe avec 13 points, 7 rebonds et 6 passes décisives contre le Panathinaïkos et son seul défaut était ses 4 quatre pertes de balles.

 

Maciej Lampe : Sienne n'a eu aucun joueur capable de l'arrêter et le résultat était sans appel,  27 points (12/19 à 2pts.) et 9 rebonds pour Maciej Lamp qui a brillemment guidé le Caja Laboral Vitoria aux playoffs.

 

C'était "vivre ou mourir", l'un des matchs les plus crucials de cette journée opposait Vitoria à Sienne, et ce sont les espagnols qui ont une fois de plus réussi à sauver leur peau, et ils affronteront donc le CSKA Moscou aux playoffs. Les Basques l'en emporté sur le score de 76-64 contre les champions en titre italiens, ce qui témoigne leur force de caractère dans une saison très irrégulière jusqu'à présent.

 

 45d.jpg

Le favori: le CSKA Moscou

 

Les Russes voulaient prouver contre le Panathinaikos qu'ils étaient la meilleure équipe et l'ont fait. Les Greens n'ont pas réussi à rivaliser en raison de la mauvaise soirée de Dimitris Diamantidis - il a terminé le match sans marquer, ce malgré en jouant farouchement - mais les hommes d'Ettore Messina avaient de la qualité et la grâce de la cour pour obtenir la première place de leur groupe. Maintenant, ils sont considérés par de nombreux observateurs comme étant les favoris pour le titre.

 

45d--2-.jpg

La fierté: Barcelone

 

C'était en absence de l'ailier américain Pete Mickael (indisponible toute la saison en raison de sa santé) et également Juan Carlos Navarro (qui avait mal aux pieds dans les dernières minutes de la partie). Toutefois, les Catalans se sont venu à bout du Maccabi Tel-Aviv. Une première place qui leur permet de faciliter la tâche en ayant un avantage du parquet face à Caja Laboral Vitoria lors des playoffs.

 

45d--1-.jpg

Les champions: Olympiakos

 

Les Reds savaient que dans la plupart des cas, ils pourraient se glisser dans les playoffs, mais ce n'était pas suffisant. Ils ne voulaient pas être vaincus dans leur salle de Pirée, malgré le fait que c'était loin d'être une maison pleine, ils ont joué probablement leur meilleur match du Top16 contre Khimki Moscou, qui avait besoin de cette victoire pour continuer sa saison en Euroleague.

 

players-real-madrid-celebrates-eb12 (1)

Les prétendants: Real Madrid

 

Après avoir livré plusieurs mauvaises prestations consécutives, le Real Madrid a explosé Anandolu Efes et a obtenu l'avantage du terrain pour les playoffs. Ce fut un effort d'équipe et une preuve que Madrid peut également jouer en défense. Cela peut être très utile à partir de maintenant.

 

Le reste de la journée

 

Zalgiris Kaunas et Alba Berlin ont obtenu leurs victoires, mais cela n'a rien changé à la situation dans son ensemble. Cependant, les Allemands se souviendront longtemps de leur victoire sur le parquet de Malaga, et Zalgiris, malgré ses nombreux problèmes n'a pas renoncé jusqu'au bout. Peut-être les prochaines années, les choses pourront s'améliorer.

 

 

Le tableau des quarts

 

CSKA Moscou (RUS) - Vitoria (ESP)

Real Madrid (ESP) - Maccabi Tel-Aviv (ISR)

Barcelone (ESP) - Panathinaïkos (GRE)

Olympiakos (GRE) - Efes Istanbul (TUR)

 

PROGRAMME DES PLAYOFFS:

 

Calendrier-Playoffs-1.jpg   

Calendrier-Playoffs-2.jpg 

 

 

 

 

Retour à l'accueil